PARTAGER

La nouvelle est tombée ce mardi soir. Mustapha Berraf, président du Comité olympique algérien, démissionne. Ce dernier était sous les feux des critiques depuis plusieurs mois.
Accusé de malversations financières et de corruption, le responsable avait vu plusieurs membres du Comité olympique se désolidariser de sa gestion. On lui reprochait notamment des attributions de marchés douteux, des dépenses non justifiées.
Berraf a alors répliqué, dénonçant une ingérence du politique dans les affaires sportives. Il indiquait également se tenir à disposition pour toute enquête.
Quelques mois plus tard, l’homme démissionne finalement. Il devrait tenir une conférence de presse ce mercredi à Alger pour expliquer les raisons de son départ. Par ailleurs, il reste président de l’Acnoa (Association des comités nationaux olympiques d’Afrique).
Le Comité exécutif rejette la démission de Berraf
Mais cette démission n’a pas été acceptée par le Comité olympique algérien (Coa) qui a sorti un communiqué. «Après avoir pris connaissance de la décision de démission du président du Coa de son poste, le Comité exécutif a rejeté à l’unanimité cette décision et demande au président de continuer sa mission, afin de ne point perturber la bonne marche de notre instance nationale olympique et la préparation de nos athlètes aux jeux olympiques 2020», affirme le Coa à l’issue de la réunion de son Comité exécutif.
Africatopsports

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here