PARTAGER

En attendant de trouver une solution à l’épineux problème de l’Isja, Mme Véronique Darosa Sèye, présidente de l’Association des parents d’élèves dudit établissement scolaire, a annoncé sa démission de la tête de la structure, déplorant les mesures radicales de la direction au moment où le dialogue aurait pu être maintenu dans le but de trouver une solution. Elle a donné ses raisons dans un très long message, repris par e-média, par lequel elle revient en détail sur les différentes péripéties ayant conduit à la situation qui prévaut actuellement à l’institut Sainte Jeanne d’Arc : «En tant que chrétienne catholique confirmée dans ma foi, je me vois mal aller dire à ces filles voilées d’enlever leur voile pour pouvoir accéder dans l’établissement si telle est leur conviction religieuse», a-t-elle affirmé. (…) «Aujourd’hui, face à tout ce remue-ménage, je refuse de regarder cette situation sans apporter ma contribution de vérité. Je réalise qu’avec cette direction de l’école, il faut dire amen à tout ce qu’ils décident, sinon on vous remercie tout simplement. C’est le cas de nombreux enseignants ou personnel administratif qui sont partis. Je ne suis pas un personnel de l’établissement. J’ai été élue par les parents d’élèves et je pense que notre bureau qui travaille bénévolement a toujours été présent auprès des sœurs et/ou de la direction chaque fois qu’il le fallait. Avec tout le respect que je vous dois chers parents d’élèves, cette décision et les conséquences désastreuses qu’elle entraîne est pour moi la goutte d’eau qui fait déborder le vase», conclut-elle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here