PARTAGER

Sera candidat, ne sera pas candidat. Karim Wade, lui, y croit. Nous avons appris que le candidat du Parti démocratique sénégalais a déposé sa caution hier à la Caisse des dépôts et consignations. Et c’est le secrétaire général adjoint de la formation de Abdoulaye Wade, Oumar Sarr, qui était «chez» Aliou Sall. Cependant, Wade-fils n’a pas encore notifié le nom de son parti ou sa coalition devant le Conseil constitutionnel, comme l’ont déjà fait certains candidats déclarés. C’est donc un acte posé en direction de la Présidentielle du 24 février alors même que sa condamnation à 6 ans de prison ferme et à une amende de 138 milliards de F Cfa ne plaiderait pas en faveur de la validation de sa candidature. Qui plus est, son inscription sur les listes électorales a été rejetée. En attendant la décision des 7 «Sages», le Pds continue de collecter les parrainages pour son candidat et n’envisage pas un plan B. Ce qui est d’ailleurs à l’origine du clash entre Wade et Me Madické Niang qui a préféré aller à la Présidentielle sous sa propre bannière. Le retour de Karim Wade a été plusieurs fois annoncé, mais il est scruté. Le pouvoir brandit une épée de Damoclès sur la tête de M. Wade. Il paie ou il va en prison.
d.dem@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here