PARTAGER

Devant des dizaines de cadres et d’élus de son mouvement réunis au palais des congrès d’Abidjan pour lui demander d’accepter de briguer un troisiè­me mandat, le Prési­dent ivoirien, Alassane Ouattara, a annoncé qu’il prenait acte de leur demande, sans révéler sa décision.

«Avec beaucoup d’attachement et d’affection à Amadou, à mon fils, je prends acte des résolutions du conseil politique et de votre demande, a déclaré le président Alassane Ouattara à l’issue de la réunion de son parti, le Rhdp. Je vous demande de continuer à avoir une pensée pour Amadou Gon Coulibaly et de me laisser le temps du recueillement et de la récupération, avant de vous donner une réponse très prochainement.»
L’annonce a été accueillie par un brouhaha mêlant surprise, déception, ainsi qu’un murmure de désapprobation. Il faut dire que nombre de ces militants et d’élus venaient de loin. Le discours du Président Ouattara, essentiellement consacré à la mémoire du Premier ministre défunt Amadou Gon Coulibaly, a tout de même touché l’assistance.
Les militants, selon leurs dires, étaient malgré tout satisfaits. Certains y ont vu un grand chef d’Etat à la hauteur de sa fonction, qui tient à faire les choses correctement, ainsi qu’un homme peiné par la disparition brutale de son dauphin naturel et presque son double. Les militants se résolvent donc à prendre leur mal en patience et restent confiants quant à la réponse prochaine du Président.
rfi.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here