PARTAGER

La Plateforme Avenir Senegal bi nu bëgg a décidé de soutenir le candidat de la coalition Sonko Président. Cheikh Tidiane Dièye et ses camarades disent partager les mêmes principes et idées que le leader de Pastef.

Par Bassirou MBAYE

Cheikh Tidiane Dièye et Cie ont rallié la coalition Sonko Président. «Les alternances de 2000 et 2012 n’ont pas enregistré une rupture radicale dans le mode de gouvernance clientéliste de l’Etat, le gaspillage des ressources publiques et le modèle d’organisation de notre économie», a constaté le coordonnateur de la Plateforme Avenir senegaal bi nu begg lors d’une conférence de presse tenue hier à son siège, à Yoff. Une décision prise par «la majorité de ses membres», selon M. Dièye, «à la suite de discussions et concertations ouvertes et inclusives». A l’en croire, ce choix est «en même temps de cœur et de raison». «Ousmane Sonko est proche de nous puisqu’au moment de l’élaboration du document de vision de la Plateforme en 2015, il était dans le processus et les idées que nous avons sont les mêmes avec l’engagement patriotique, entre autres vertus. Et à l’état actuel de la marche de note pays, nous sommes convaincus que refonder la République ne passe pas par de petites réformes, mais par un ensemble d’actions décisives, organisées et cohérentes qui ont fait l’objet d’un important travail dans notre Programme alternatif de refondation de la République (Parre)», a dit M. Dièye.
Avenir senegaal bi nu bëgg souligne que le Sénégal a besoin du changement. «Depuis près de 60 ans, c’est le même système qui se reproduit avec les mêmes acteurs et pratiques politiques». Il ajoute que la République aujourd’hui «n’est pas celle de tous les Sénégalais du fait qu’elle est le bien des classes dirigeantes, de leurs familles, leurs clients et leurs amis de parti».
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here