PARTAGER

Avec un dispositif sécuritaire aussi impressionnant que celui d’hier, on aurait cru que c’est le Président Adama Barrow lui-même qui s’était déplacé à l’hôtel Terrou-Bi. Les journalistes qui se sont déplacés pour ce point de presse ont même pensé un moment que le Président élu de la Gam­bie sera présent. Au finish, c’est son con­seil­ler spécial qui a fait face à la presse comme prévu pour lire sa déclaration. Dans cette dernière adres­sée à son Peuple, le Président élu de la Gam­bie soutient qu’il prêtera bel et bien serment jeudi prochain, et sur le sol gambien.

Mai Ahmad Fatty, conseiller spécial du Président  élu de la Gambie, Adama Barrow, hier à Dakar.
Mai Ahmad Fatty, conseiller spécial du Président
élu de la Gambie, Adama Barrow, hier à Dakar.

Adama Barrow a tenu à rassurer son Peuple. A Dakar depuis dimanche dernier, le Président élu de la Gambie qui doit prêter serment, ce jeudi, a envoyé son conseiller spécial pour faire une déclaration devant la presse hier. Dans cette allocution, il donne rendez-aux Gambiens le jeudi 19 janvier pour la cérémonie de prestation de serment. Dans la déclaration lue par son conseiller spécial, Mai Ahmad Fatty, Bar­row dit : «Le 19 janvier, je prêterai serment et formerai mon gouvernement en Gambie et sur le sol gambien, conformément à la section 63 de la Constitution. J’assumerai mon rôle à partir de jeudi, si Dieu le veut.»
En envoyant son conseiller spécial, Adama Barrow a voulu prévenir de toute spéculation qui pourrait découler de sa présence à Dakar à deux jours de sa prise de fonction. Voulant montrer aussi qu’il est au courant de tout ce qui se passe dans son pays, il a déploré «les condamnations et les arrestations  illégales de militaires» notées ces derniers temps «au mépris de la loi». Arborant ses habits de président de la République, il a demandé l’arrêt de ces actes ou bien «les responsables devront faire face à la rigueur de la loi». «Soyez rassurés qu’à partir du 19 janvier, mon gouvernement commencera à réparer les dommages causés durant ces 22 ans de règne», a-t-il promis.
Le Président Barrow a par la même occasion appelé ses concitoyens à continuer d’œuvrer pour la paix et la stabilité et de ne pas répondre à la provocation.
Concernant sa présence au Sénégal, il a confirmé l’information selon laquelle la demande a été faite par la Présidente en exercice de la Cedeao, Ellen Johnson Sirleaf. «La proximité et les relations sociales partagées ont facilité mon séjour au Sénégal», a rapporté le conseil­ler spécial du Président élu de la Gambie.
dkane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here