PARTAGER

A la gare routière de Kolda, les entrées et les sorties sont filtrées à cause de la menace du coronavirus. Et depuis la mise en vigueur des mesures prises par le chef de l’Etat pour mieux contrer la maladie, les responsables ont mis en place un système de sécurité sanitaire à la gare routière communale. Il s’agit du lavage des mains.
Au niveau des portes d’entrée et de sortie, il est disposé des récipients contenant de l’eau et de produits détergents. Ainsi, avant d’entrer au garage, le visiteur est soumis à cet exercice de lavage des mains. Même scénario pour la personne qui sort du garage. Une situation qui oblige les véhicules à faire descendre les passagers avant qu’ils n’embarquent de nouveau. Un autre point de lavage est installé à l’intérieur de cette gare routière pour les mêmes motifs.
Chauffeurs, passagers et autres sont invités à pratiquer cette règle de vie commune surveillée par des Agents de sécurité de proximité (Asp) postés devant les différentes portes de la gare routière. Sur les lieux, il est constaté l’absence de grands rassemblements à l’intérieur du garage comme avant.
La gare routière, jadis grouil­lante de monde dans une ambiance festive, a changé de caractère, adoptant du coup un comportement responsable. Le président du Regroupement des chauffeurs et transporteurs assure que le respect de ces mesures d’hygiène est une règle imposée à la gare routière et alentours dans l’intérêt de tous. Bounly Vieux Diédhiou  appelle les popu­lations et usagers de la gare routière à adopter de bons comportements dans ce contexte, tout en accompagnant le chef de l’Etat dans ses mesures qu’il qualifie de sages.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here