PARTAGER

L’aéroport international de Saint-Louis a testé avec succès son dispositif de détection et de prévention du coronavirus. Les autorités aéroportuaires saint-louisiennes ont profité de l’arrivée d’un vol privé transportant des touristes pour mettre en œuvre pour la première fois le nouveau dispositif mis en place, en collaboration avec les autorités locales.

Il est 11h 51mn lorsque l’avion qui transportait à son bord environ une dizaine de personnes atterrit sur la piste de l’aéroport de Bango. Sur place, le commandant Moussoukoro Camara et son équipe sont à pied d’œuvre pour la mise en branle des formalités d’usage obligatoires, imposées à toute personne désirant fouler le sol saint-louisien.  Masque, combinaison de protection, rien n’est laissé au hasard par la direction de l’aéroport pour mettre hors de danger les agents prêts à recevoir les passagers accueillis au préalable au pied de l’avion par le commandant. Selon  les explications fournies par Mme Fall née Moussoukoro Camara, commandant de l’aéroport de Saint-Louis, un premier dispositif basic existait déjà au niveau de l’aéroport. Ce dispositif mis en œuvre avec l’appui de la Police des frontières a été cependant renforcé depuis l’apparition du coronavirus au Sénégal. En effet, fait-elle savoir, lorsque la maladie a fait son entrée dans notre pays, le préfet du département de Saint-Louis a convoqué une réunion pour renforcer le dispositif existant afin de détecter et prévenir correctement la maladie par un contrôle strict des passagers, en collaboration avec les autres services concernés. C’est ainsi qu’une équipe composée des agents de l’aéroport en place en permanence effectue tous les contrôles nécessaires, en collaboration avec le Service d’hygiène qui a mis à leur disposition des masques et un dispositif de lavage des mains, le district sanitaire qui procède à prise de température et aux enquêtes sanitaires, et les sapeurs-pompiers qui ont apporté une tente installée pour parer à toute éventualité au cas où il serait nécessaire de prendre en charge l’isolement d’éventuels passagers suspectés d’avoir été contaminés.
En plus de ces explications, le commandant de l’aéroport de Saint-Louis a fait savoir que tous les passagers du vol qui a fait l’objet de la mise en branle de ce dispositif sont des privés qui ont été soumis aux mêmes formatés d’usage. Elle a souligné que désormais, tout passager qui débarquera sur la piste de Saint-Louis sera soumis à ces formalités consistant à les accueillir, leur souhaiter la bienvenue avant de les mener vers le hall du salon d’honneur où ils se laveront les mains. Leur température sera prise à l‘aide d’un thermoscope avant que quelques questions leur soient posées par le personnel sanitaire.
Après  tout cela, si la température du voyageur ne dépasse pas 38 degrés, il sera autorisé à quitter l’aéroport. Si toutefois sa température dépasse 38 degrés, il sera placé en isolement en attendant qu’on effectue les tests médicaux qui s’imposent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here