PARTAGER

La grande prière du vendredi ne s’est pas tenue hier à la mosquée de Diorga Montagne dans la commune de Rufisque Nord. Un incident a éclaté alors que les fidèles venus en masse, comme à l’accoutumée, attendaient impatiemment l’arrivée de l’imam. Arrivés en même temps, Seydou Kalidou Guèye et El hadji Ibrahima Sakho s’en sont pris dans une violente altercation ; chacun estimant de son côté  devoir diriger la prière. Les partisans des deux imams ont vite pris part pour leurs mentors respectifs faisant ainsi dégénérer la situation. La police, appelée en  rescousse par des témoins de la scène, a vite débarqué pour s’interposer entre les deux camps tout près d’en venir aux mains. La cohabitation dans cette mosquée construite en 2010 a toujours été problématique. Le camp  de l’imam El hadji Ibrahima Sakho, en disciples de la confrérie tidiane, pratique la wazifa ainsi que la khadratoul  Jummah. Ce que l’autre camp, des membres de la diamahatou Ibadou rakhman sous la coupole de Seydou Kalidou Guèye, ne peut tolérer. «Une pétition signée par des habitants de la localité a été adressée au sous préfet de Rufisque après le premier contentieux entre les deux camps», a avisé un témoin sous le couvert de l’anonymat. «Ce qui avait permis de trouver une certaine accalmie pendant plus d’une année», a-t-il continué à expliquer. «Les deux camps rivaux sont convoqués ce lundi à 16 heures à la sous-préfecture de Rufisque Est», a encore fait savoir l’interlocuteur anonyme qui espère une résolution définitive du problème.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here