PARTAGER

Premier candidat dans l’ordre de passage du 5e jour de campagne, Ousmane Sonko, «l’antisystème». Dans un ensemble boubou basin gris assorti d’un bonnet rouge, le candidat de SonkoPrésident n’épargne toujours pas ses pairs dans son discours, même en ces moments de coalition. Les bras en l’air, il s’exprime en wolof pour atteindre la cible et revendiquer son appartenance à Darou Moukhty avec des «Darou ci la bokk», avant de vendre son programme et solliciter le vote des populations. Des salutations de gauche à droite, un papier qui devait servir de discours en main, mais jamais consulté, Sonko promet de l’eau potable à ses hôtes et lève le poing en signe de victoire.
Le même signe a été noté chez le candidat de la coalition Madické2019 qui a été à Goudiri, Koussanar… Les gestes un peu nonchalants et la voix plus lourde que d’habitude, le «talibé» s’attarde sur des recueillements et des prières des dignitaires religieux. Son programme viendra dans une expression lente, après un moment de répit comme pour souffler, laissant le public combler ce vide sonore par des «Macky na dem, na dema dema dem !». Justement, dans le Ferlo, le candidat sortant, tout de blanc vêtu, a décidément du mal à se départir de son niangal. Ceci, même pour chanter ses réalisations et vendre ses projets pour son Fouta. Main droite au cœur, il dira combien Matam lui tient «à cœur».
El Hadji Sall, lui, mettra du vert, le boubou moins foncé que le Pur sur la casquette pour plaider la cause de l’école coranique marginalisée à son avis. De par ses reprises, le candidat du Pur100 a semblé chercher ses mots, devant un public relativement mineur à Passy et à Kaolack où il aurait pu rencontrer Idrissa Seck dans sa marche orange. Tantôt souriant, tantôt sérieux dans le ton, le candidat de la coalition Idy2019, tout de blanc vêtu, va d’abord solliciter des prières à Kaolack et dans les autres familles religieuses du Saloum avant de décliner son programme spécial d’investissement : «Une commune, un mil­liard.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here