PARTAGER

Moustapha Diakahté croit dur comme fer que Macky Sall ne va pas briguer le suffrage des Sénégalais en 2024. A cet effet, pour préserver son parti contre une guerre de succession, l’ancien ministre conseiller a fait une proposition à son parti l’Alliance pour la république (Apr). Moustapha Diakhaté plaide pour une élection primaire afin de choisir un candidat pour la présidentielle de 2024. Invité du Jury du dimanche de ce 19 janvier 2020, l’ancien président du groupe parlementaire de la majorité a commenté le silence de Idrissa Seck.

« Je retiens du silence d’Idrissa Seck que du positif. C’est à nous de décrypter ce silence et de le positiver. Personnellement, je pense que c’est une offre de disponibilité » a-t-il analysé. Répondant à la sortie du journaliste Yérim Seck qui a parlé d’un possible soutien de Macky Sall à Idrissa Seck pour la présidentielle de 2024, Moustapha Diakhaté a affirmé que « cela ne lui traverse pas l’esprit. C’est une hypothèse qui n’est pas sérieuse ».

Par contre, il a suggeré à idrissa Seck de rencontrer Macky Sall comme cela se fait dans les grandes démocraties. « Idrissa Seck reste un éminent leader dans ce pays. Il a été candidat deux fois. Il est placé 2e avec plus de 20% des suffrages lors de la dernière élection. En France, Macron reçoit Marine Le Pen, très souvent, alors qu’ils n’ont rien en commun. Une démocratie a besoin d’être apaisée. Quand les gens se rencontrent et se parlent, les relations sont apaisées » a-t-il dit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here