PARTAGER

Gana Guèye et ses coéquipiers du Psg toucheront chacun une prime cumulée d’un million d’euros (655 millions Cfa) en cas de succès en finale de la Ligue des Champions, dimanche prochain contre le Bayern de Munich.

C’est une saison inoubliable que vit présentement Gana Guèye. Déjà vainqueur de trois trophées avec le Psg cette saison en France, l’international sénégalais, qui vient de se qualifier pour la première fois de sa carrière en finale de la Ligue des Champions, peut aussi se frotter les mains sur le plan financier.
En effet, mis à part les primes de victoires sur le chemin menant à la finale de Lisbonne, dimanche prochain, l’ancien de Diambars peut s’attendre à une grosse prime en cas de victoire finale.
Selon lequipe.fr, si les champions de France remportent la Ligue des Champions, ils percevront chacun une prime d’un million d’euros (soit 655 millions Cfa). Une prime qui se découpe de la manière suivante : 500 000 euros pour la victoire en C1, 400 000 euros pour celle en Championnat et 50 000 euros pour chaque Coupe nationale, comme le prévoient les barèmes qui avaient déjà été négociés, par le passé, et que la direction du club de la capitale n’a pas souhaité faire évoluer, informe le quotidien sportif. Qui précise qu’il s’agit là d’un héritage de… Zlatan Ibrahimovic. L’embléma­tique attaquant suédois avait en effet négocié ces montants avec Nasser al-Khelaïfi lors de la saison 2013-2014.
A l’époque, le président parisien, tellement obsédé par l’idée de remporter la C1, s’était rangé derrière les arguments de Zlatan Ibrahimovic. Quand bien même ce montant inclut les victoires dans les autres compétitions, il représente un chèque conséquent.
C’est également ce qu’avaient touché les joueurs du Real Madrid pour leur victoire en C1, en 2018. Par comparaison, les Bleus champions du monde en 2018 avaient perçu une prime de 400 000 euros.

Une prime de victoire de 12 milliards Cfa pour le Psg
Quid de l’équipe vainqueur du trophée ? Outre entrer dans l’histoire de la plus prestigieuse des Coupes d’Europe, le grand gagnant touche la somme de 15 millions d’euros pour sa qualification pour la finale et 4 millions d’euros supplémentaires pour sa victoire, soit un total de 19 millions d’euros (soit plus de 12 milliards Cfa).
Ce montant s’ajoute aux différentes primes versées tout au long du parcours. Chaque équipe qui participe à la phase de groupes perçoit d’entrée 15,25 millions d’euros. Et les résultats lors des six matchs de cette phase de groupes peuvent faire grimper cette somme puisqu’une victoire rapporte 2,7 millions d’euros et un match nul 900 000 euros.
Des dotations sont ensuite attribuées à chaque stade de la compétition. Se qualifier en 8e de finale rapporte 9,5 millions d’euros, atteindre les quarts de finales garantit 10,5 millions d’euros supplémentaires et se hisser en demi-finales 12 millions d’euros.
Avec l’ensemble de ces primes, le vainqueur de la Ligue des Champions peut ainsi espérer toucher un total de 82,45 millions d’euros en revenus sportifs en cas de parcours parfait : 15,25 millions d’euros pour sa participation en phases de groupes, auxquelles s’ajoutent 16,2 millions d’euros s’il gagne ses six matchs, et 51 millions d’euros en enchaînant les qualifications jusqu’au sacre.
(avec lequipe.fr)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here