PARTAGER
Illustration

L’évacuation des malades par charrettes ou d’autres moyens de transport des malades de Sagatta Djolof vers d’autres structures sanitaires sera bientôt un vieux souvenir. En effet, les populations de cette commune ont réceptionné 2 ambulances médicalisées. L’une est acquise par le biais de l’Etat du Sénégal  à travers son ministère de la Santé et de l’action sociale et l’autre est le don des ressortissants de Sagatta Djolof, basés en Espagne. La réception de ces bijoux constituera, à coup sûr, de l’avis de Malèye Ndiaye, président du Comité de santé, une bouffée d’oxygène pour les malades, qui ont longtemps souffert de problèmes lors de leurs évacuations vers d’autres structures de haut niveau. La mairesse de Sagatta Djolof s’est fortement réjouie de l’acquisition de ces ambulances. Selon Coumba Diaw, cet acte satisfait une vieille doléance. «Depuis la construction de notre poste de santé en 1979, nous n’avons jamais cessé de courir après une ambulance», annonce l’édile de la ville, qui en a profité également pour exiger des autorités compétentes à doter au poste de santé de Sine Abdou d’équipements de dernière génération ainsi que l’affectation d’un personnel médical compétent. Les généreux donateurs ne se sont pas arrêtés à donner une ambulance. Ils ont en plus offert 4 charriots, 3 lits et des médicaments.
Par ailleurs, le sous-préfet d’arrondissement a magnifié l’acte du gouvernement ainsi que l’action sociale des ressortissants établis en Espagne. Yankhouba Sow a également invité les populations à faire bon usage de ces véhicules. Il faut rappeler que ces émigrés avaient participé à la réhabilitation de la grande mosquée et  à la clôture des cimetières

bseck@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here