PARTAGER

Envahi par un afflux de malades, le ministère de la Santé et de l’action sociale affine son plan de prise en charge des malades devant la saturation des hôpitaux. D’après le Msas, «la prise en charge extrahospitalière concerne toute personne testée positive au Covid-19, âgée de moins de 50 ans, ne souffrant d’aucune maladie chronique et ne présentant aucun signe de la maladie à coronavirus». Il précise que «cette prise en charge hospitalière est assurée par un personnel médical et se déroule dans une structure d’hébergement dédiée à cet effet. Toute personne ne répondant pas aux critères énoncés ci-dessus est prise en charge dans les structures de santé dédiées».
Aujourd’hui, la gravité de la situation justifie cette mesure, car les cas communautaires continuent à se propager un peu partout dans le pays. Hier, les autorités sanitaires ont dévoilé durant leur point de presse quotidien sur la pandémie, 7 cas issus de la transmission communautaire. Ils ont été recensés à Liberté 6 (1), Yoff (1), Guédiawaye (1), Sangalkam (1) et Touba (3). Sur 872 tests réalisés hier, il y a eu 52 cas contacts qui sont revenus positifs sans oublier évidemment les 7 cités en haut.

59 cas positifs sur 872 tests
Par ailleurs, d’après Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye, «49 patients sont testés négatifs, donc déclarés guéris». Mais par ailleurs, sept (7) cas graves sont également pris en charge dans les services de réanimation des hôpitaux Fann et Principal de Dakar. A en croire la directrice de la Santé publique, l’état de santé des patients hospitalisés évolue positivement.
«A ce jour, le Sénégal a enregistré 1551 cas positifs au Covid-19 dont 611 guéris, 13 morts, 1 évacué et 926 personnes sont encore sous traitement», d’après le Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here