PARTAGER

Mimi Touré avait précisé que l’obligation de rendre compte s’impose à tous, «compte non tenu de la notoriété, de l’appartenance politique ou des connexions influentes» de la personne. Il faudra y rajouter, compte non tenu du nom. Parce que pour Serigne Abdoul Aziz Sy Al-Amine, rien que pour le nom qu’il porte, homonyme de son père Babacar Sy, Khalifa doit être libéré. Le maire de la Médina aussi, Cheikh Ahmadou Bamba Fall à l’état civil, doit réclamer son privilège d’homonymie, comme un privilège de juridiction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here