PARTAGER

Le Prix Cedeao de la qualité a été lancé hier à Dakar. Eiffage Sénégal et la Boussole sont les deux entreprises qui vont représenter le Sénégal pour briguer ce prix qui se veut une réponse régionale en faveur de l’adoption et du développement du management de la qualité au sein des entreprises régionales. Le référentiel du Prix Cedeao de la qualité s’inspire, selon le secrétaire général du ministère de l’Industrie et des mines, Mamadou Diop, des exigences des dernières versions des normes de la série Iso 9000 sur le management de la qualité auxquelles sont ajoutés des critères liés à l’intégration régionale. S’y ajoute un règlement dans lequel sont fixées toutes les conditions de participation au prix. Entre autres critères, les entreprises candidates à cette compétition devront d’abord être primées au niveau national, avoir un bon système de management et être conformes aux normes internationales au niveau des personnes et des processus.
Le concours financé par l’Union européenne (Ue) et exécuté par l’Onudi (Organisation des Nations unies pour le développement industriel) à hauteur de 8 milliards de francs Cfa, dans le cadre du Programme du système de qualité de l’Afrique de l’Ouest, comprend un prix d’Excellence et quatre autres prix spéciaux. A travers cette récompense, l’Union européenne recherche le renforcement de la qualité et de la compétitivité en Afrique. «L’Union européenne est très intéressée que la région ouest africaine renforce sa compétitivité, car nous voulons avoir un partenaire fort sur le commerce», a dit Clemens Schroeter, Premier conseiller section économie, commerce et gouvernance de la Délégation de l’Ue au Sénégal.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here