PARTAGER

Le prix d’excellence en enseignement à l’Université a été décerné au professeur Ndiaga Loum le 17 novembre dernier au Québec. Dans un communiqué, l’Université du Québec en Outaouais informe que «c’est à l’unanimité que le jury de sélection» lui a décerné ce prix. Le professeur Ndiaga Loum, renseigne le document, est «titulaire de la Chaire Senghor de la Francophonie, directeur du laboratoire Politiques et régulation interdisciplinaire en communication (Péricom)». Il est également précisé que ce prix est «attribué à un professeur d’Université qui se distingue par l’excellence de son enseignement universitaire et son engagement dans la formation des étudiants». A cela s’ajoutent les critères suivants : «Ouvrages destinés à l’enseignement, innovation pédagogique, évaluation des enseignements par les étudiants, reconnaissance par les pairs, encadrement pédagogique, contribution des activités de recherche ou de l’implication dans le milieu à la qualité de l’enseignement.» Des critères auxquels le professeur Loum a répondu. D’ailleurs, le document souligne que «ces 10 dernières années, le professeur Ndiaga Loum affiche un bilan qui a remporté l’adhésion à l’unanimité du jury : 68 contributions scientifiques arbitrées par les pairs (livres, articles de revues, chapitres de livres, actes…), 42 cours enseignés avec des moyennes d’évaluation qui frisent le 6/6 (5,73/6 au 1er cycle et 5,93/6 au 3e cycle); 12 étudiants encadrés aux cycles supérieurs (masters et doctorats dont 7 déjà diplômés); 8 subventions de recherches (dont 4 à titre de chercheur principal) ». Juriste et politologue de formation, notre compatriote est «invité dans plusieurs universités (Paris 2 Panthéon Assas; Ucad et notamment le Cesti» qui, souligne-t-il dans le document, lui permet «d’invalider le concept négatif de fuite des cerveaux et de lui substituer les concepts plus positifs de circulation des cerveaux ou de mobilité intellectuelle».
dkane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here