PARTAGER

Le journaliste Pape Alé Niang a perdu en première instance contre Cheikh Oumar Hann. Accusé de diffamation, il a été condamné à 3 mois avec sursis, en plus de 10 millions de francs Cfa à titre de dommages et intérêts. Cela est aussi valable pour Mody Niang qui a préfacé son livre «Scandale au cœur de la République : le dossier du Coud».

Pape Alé Niang et le chroniqueur Mody Niang ont été condamnés hier à une peine de 3 mois avec sursis. Les deux doivent également payer la somme de 10 millions de francs Cfa en guise de dommages et intérêts au préjudice de l’ex-directeur du Centre des œuvres universitaires de Dakar (Coud). En effet, l’actuel ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, Cheikh Oumar Hann, avait traduit les deux devant la justice pour le délit de diffamation. Le plaignant avait estimé que le journaliste Pape Alé Niang et Mody Niang l’accusaient faussement de malversations financières lors de son passage au Coud.
Dans son livre, Scandale au cœur de la République : le dossier du Coud, Pape Alé Niang, évoquant un rapport de l’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), avait écrit que le ministre a été «épinglé pour malversations de deniers publics». D’ailleurs lors du procès, le journaliste avait indiqué au Tribunal que «si diffamation il y a, c’est le rapport (de l’Ofnac) qui est diffamatoire». Et son co-prévenu, Mody Niang, avait déclaré : «Je prends sur ma responsabilité de dire qu’il y a malversations sur la gestion au niveau du Coud.» Dans la préface du livre, Mody Niang écrit que «cette gestion est l’un des plus gros scandales de la gouvernance ‘’sobre et vertueuse’’ du Président politicien», que le «responsable de l’Apr, devenu contre toute attente ministre de la République, a eu à dépasser toutes les bornes en achetant un kilogramme de haricots à 4 500 francs Cfa». C’est une bataille gagnée par le maire de Ndioum. En attendant ce que donnera l’appel que les avocats des prévenus comptent interjeter.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here