PARTAGER

C’est la confusion qui a régné hier autour du dossier sur la mort suspecte du mannequin Maty Mbodj, survenue en 2015. Alors que Abdoulaye Chaya Cavin Diagne, copain de la défunte, et compagnie devraient faire face au juge de la Chambre correctionnelle du Tribunal de grande instance, une autre affaire a été appelée à la place à la surprise générale. Il s’agit d’un dossier d’offre et cession de drogue impliquant le nommé Uduko Ebubu qui fait partie des personnes poursuivies par la mère de Maty Mbodj, qui serait décédée à la suite d’une overdose. Fina­lement, l’affaire du mannequin a été renvoyée au 12 septembre prochain pour extraction du prévenu. Les délits retenus contre eux ont pour noms : association de malfaiteurs, homicide involontaire, modification de l’état des lieux d’un délit ou d’un crime, non-assistance à personne en danger et facilitation à autrui l’usage illégal de drogue à haut risque. Dans cette affaire, c’est la maman de la victime, Diakhou Fall Diagne, qui s’est constituée partie civile. Maty Mbodj est décédée d’une overdose. Son corps a été découvert dans un appartement au centre-ville. Ses fournisseurs sont déjà condamnés pour trafic de drogue.
msakine@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here