PARTAGER

La Revue conjointe 2018 du ministère des Mines et de la géologie a affiché la production dans les filières de l’or et des phosphates en 2017.

En 2017, la production industrielle d’or du Sénégal est estimée à 7,25 tonnes. C’est l’une des conclusions de la Revue annuelle conjointe (Rac) du ministère des Mines et de la géologie. D’après le document, ce résultat s’explique essentiellement par la mine industrielle de Sabodala exploitée par Sabodala gold opérations Sa et accessoirement celle du permis d’exploitation délivrée à Afrigold pour l’exploitation de la mine de Kharakhéna. «Le projet aurifère de Sabodala, entrée en production en 2009, est la première mine d’or industrielle au Sénégal avec des réserves de 2,6 millions d’once d’or», relève le rapport.
En effet, l’analyse des données montre une hausse de la production par rapport à l’année 2016 à hauteur de1,12%. Dans cette optique, le ministre des Mines et de la géologie a fait avoir que l’exploitation du secteur aurifère va s’accélérer à travers une deuxième phase. D’après Aïssa­tou Sophie Gladima, une autre société «va rentrer en production après celle de Sabodala sans compter les autres qui sont en fin de recherche d’exploration et qui vont bientôt entrer en phase d’exploitation». Cepen­dant, les phosphates demeurent l’activité dominante du secteur minier qui a enregistré une production totale de 2 millions 400 mille tonnes en 2017.
Cela est dû en partie au plan de relance en 2016 des Industries chimiques du Sénégal qui ont réussi une production de 1,4 million de tonnes correspondant à un taux d’achèvement de 70% et celle d’acide phosphorique de 480 mille tonnes. Le gouvernement entend relancer également le Projet intégré sur le fer de la Falémé. «Des investisseurs commencent à frapper à nos portes pour l’exploitation de ce fer qui est de qualité de haute portée», souligne Mme le ministre pour qui le Sénégal est en bonne voie pour devenir un hub sous régional dans le secteur minier.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here