PARTAGER
Baisse de 8,1% de la production et la distribution d’électricité

L’activité des industries de production d’énergie a enregistré, d’après le dernier Indice harmonisé de la production industrielle (Ihpi) de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd), une baisse de 6,5% en décembre 2016.

Une chute de l’activité des industries de production d’énergie. «En décembre 2016, il est noté une baisse de 6,5% de l’activité des industries de production d’énergie, en rythme mensuel. Ce recul est, notamment, porté par celui des activités de production et de distribution d’électricité estimé à 8,1% et de captage, traitement et distribution d’eau  de 3,9%. Comparée au mois de décembre 2015, l’activité des industries de production d’énergie s’est améliorée de 5,6%», mentionne le dernier Indice harmonisé de la production industrielle (Ihpi) de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd). En cumul sur les douze mois de 2016, renseignent les statisticiens, cette activité s’est toutefois, «bonifiée de 3,7% en référence à la période correspondante de l’année précédente».
Cette tendance baissière concerne également les activités de production des industries extractives, des industries mécaniques et des industries du papier et du carton.
L’Ansd précise que «l’activité de production des industries extractives est marquée, en décembre 2016, par une baisse de 23,5%, en variation mensuelle. Ce résultat est essentiellement, imputable à un recul de l’activité d’extraction de phos­phate de 46,8% et d’extraction ou de production de sel et natron de 7,8%. Cette baisse est, néanmoins, jugulée par le bon comportement de l’activité d’extraction de pierre, de sables et d’argiles qui a connu une hausse de 49,3%». S’agissant des industries mécaniques,  leur activité s’est «repliée de 22,5% comparée à celle du mois précédent.
Cette réduction est notamment portée par celle des activités de fabrication de machines et matériel électriques de 72,8% et des autres ouvrages en métaux de 18,5%. Tout de même, la bonne tenue de l’activité de production sidérurgique qui s’est appréciée de 8,4%, n’a pas pu empêcher la baisse enregistrée dans cette branche». Et en ce qui concerne l’activité de production des industries du papier et du carton, elle «s’est contractée de 17,6%, en variation mensuelle. Cette réduction est notamment liée à la baisse de production de sacs en papier, en liaison avec celle de la demande sur la période sous revue».
La baisse de ces activités a amoindri la production industrielle qui est, toutefois, caractérisée en  décembre 2016, par un accroissement de 18,6%. «Une hausse essentiellement, portée par une progression de l’activité des industries alimentaires de 55,1%, celle des industries chimiques évaluée à 26%, des matériaux de construction, 9% et des autres industries manufacturières, 1,3%». La note mensuelle de l’Ansd relève aussi, «une reprise de l’activité de production des industries textiles et du cuir sur la période sous revue.
Comparée à décembre 2015, la production industrielle s’est améliorée de 8,0%. La production totale au courant de l’année 2016 s’est bonifiée de 5,8% par rapport à celle de l’année 2015».
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here