PARTAGER

L’autosuffisance en riz au Sénégal sera bientôt une réalité. L’assurance est du directeur général de la Société d’aménagement et d’exploitation des terres du delta du fleuve Sénégal et de la vallée du fleuve Sénégal et de la Falémé (Saed). Samba Ndiobène Kâ, qui s’exprimait en marge d’un meeting politique tenu dans l’arrondissement de Dodji, département de Linguère, s’est félicité des efforts consentis par l’Etat pour aller vers l’autosuffisance en riz. Le directeur de la Saed s’est ainsi réjoui des résultats obtenus. A son avis, sur l’objectif initial d’1 million 600 mille tonnes de riz, 1 million 15 mille tonnes sont réalisées, soit environ plus de 60% par rapport à l’objectif initial.
Commentant ces résultats, Samba Ndiobène Kâ pense que ce qui est important, ce n’est pas l’horizon temporel, mais surtout les efforts fournis par l’Etat en ce sens, mais également sur le plan financier et sur le plan inclusif.
Le directeur de la Saed invite ainsi les Sénégalais à être optimismes, car d’importants moyens ont été consentis et que la structure qu’il dirige est en train de renforcer les acquis pour que d’ici très peu, on puisse atteindre cette autosuffisance en riz tant voulue par les hautes autorités de ce pays, en l’occurrence le président de la République.
«Aujourd’hui, tout Sénégalais est fier de manger à midi le riz local. Ne serait-ce que ça, un objectif de 100% est atteint», estime-t-il.
Samba Ndiobène Kâ a tenu ces propos en marge d’un meeting organisé dans l’arrondissement de Dodji pour la massification de l’Alliance pour la République (Apr), afin de réélire le Président Macky Sall pour un second mandat en 2019.
 bseck@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here