PARTAGER

L’Office national de formation professionnelle (Onfp) a remis des diplômes à 40 femmes qui ont pris part à une formation en savonnerie. L’Association nationale des femmes pour le développent (Anfd), active dans divers domaines professionnels et implantée à travers le pays, a souhaité «professionnaliser» ses compétences avec la mise en œuvre d’activités professionnelles, générant de revenues substantielles pour ses membres. L’Onfp qui a pour mission de doter le travailleur ou le demandeur d’emploi d’une qualification ou d’un titre professionnel qui lui permet à la fois d’occuper un emploi ou d’exercer une activité professionnelle, selon les normes requises, a été approché par l’Anfd afin de bénéficier de cette formation. «L’Onfp a reçu une requête de l’Association nationale des femmes pour le développement portant sur la formation dans les techniques de fabrication de savon. Cons­cient du fait que l’accroissement du revenu au travail dépend de la maîtrise des méthodes et des procédés et considérant l’engagement de l’association, sa perspicacité, sa clairvoyance et le leadership de sa présidente Mme Aminata Fall, l’Onfp a donc décidé de mettre en œuvre cette formation au profit de 40 membres», déclare M. Sanoussi Diakité. Le directeur de l’Onfp ajoute que ces femmes ont été formées «parce que la requête était recevable et aussi le savon est actuellement une denrée con­sommable. Son écoulement est facile sur le marché et les techniques ne sont pas complexes pour être maîtrisées». L’Onfp garde toujours la porte ouverte à l’Anfd et est prête à les accompagner dans de nouveaux projets : «Nous allons toujours continuer à être attentifs à vos besoins, je vous encourage à montrer des résultats probants par rapport à la formation que vous avez eue. Vous aurez d’autres formations dans d’autres domaines, afin que vous puissiez vous développer», conclut M. Diakité.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here