PARTAGER

Dès l’annonce de la détection d’un premier cas de Covid-19 au Sénégal, les masques ont flambé et les gels antiseptiques ont disparu des rayons, pour ne se vendre plus qu’au marché parallèle, dix fois le prix habituel. Les spéculateurs n’ont à l’esprit que le profit qu’ils peuvent faire, sans penser qu’en préservant leur entourage, ils se protègent aussi. Mais déjà, Lénine disait que le dernier capitaliste voudra vendre la corde qui servira à le pendre. Et que feront alors tous ces commerçants, si l’accalmie que le pays connaît sur le front de la maladie se confirme encore les jours à venir ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here