PARTAGER

Facebook a procédé hier au lancement de son programme «Booster votre business» pour l’Afrique francophone. Et à travers cette phase pilote, les responsables de ce réseau social veulent accompagner plus de 1 000 Pme au Sénégal.

Le programme «Booster votre business» étend ses tentacules en Afrique francophone. Cette initiative de Facebook, qui vise à doter les Petites et moyennes entreprises (Pme) d’aptitudes qui devraient leur permettre de tirer profit de toutes les opportunités qu’offre le digital, a été lancée hier à Dakar. Et à travers cette phase pilote, le réseau social entend former plus de 1 000 Pme au Sénégal, notamment à Dakar, Saint-Louis, Thiès et Ziguinchor.
«Facebook s’engage à aider le Sénégal et l’Afrique d’une manière générale à développer les Petites et moyennes entreprises. Avec Facebook, les Pme peuvent devenir de grandes entreprises très facilement. Et les entreprises locales ont l’opportunité de se mondialiser. Nous croyons au potentiel économique de l’Afrique francophone, du Sénégal et de l’Afrique de manière générale. C’est pourquoi nous voulons, à travers ce programme, soutenir les Pme», a déclaré hier Aïda Ndiaye. La chargée de la politique publique pour l’Afrique francophone de Facebook explique que les réseaux sociaux ont un pouvoir de briser des barrières, car beaucoup de gens se partagent des opportunités grâce à ces plateformes telles que Facebook.

Aujourd’hui, beaucoup de Pme ont connu un succès grâce aux réseaux sociaux.
Le gouvernement s’est ainsi félicité du choix porté sur le Sénégal comme premier pays d’Afrique francophone à accueillir ce programme. Pour Seth Sall du ministère de la Communication, des télécommunications, des postes et de l’économie numérique, le fait que «Booster votre business» cible plus de 1 000 Pme qui sont non seulement localisées à Dakar, mais également à Rufisque, Thiès, Saint-Louis et Ziguinchor prouve que c’est un programme d’envergure. Et cette orientation, précise le directeur de l’Economie numérique et du partenariat, «cadre avec la vision du gouvernement en matière de politique d’inclusion digitale. Ce programme cadre par ailleurs avec les orientations définies par le gouvernement, notamment à travers la Stratégie Sénégal numérique 2025, qui a pour axes la promotion d’une industrie du numérique créatrice de valeurs, la diffusion du numérique dans tous les secteurs, notamment les secteurs économiques prioritaires. Et dans ce cadre, plusieurs actions ont été menées par le gouvernement, notamment la mise en place du parc de technologie numérique de Diamniadio…».
De ce point de vue, poursuit M. Sall, «le programme s’inscrit parfaitement dans cette orientation, parce que ça permettra aux Pme, qui jadis avaient une perception assez limitée de Facebook en tant que réseau social, d’avoir maintenant une vision beaucoup plus large avec une utilisation beaucoup plus professionnelle. Et cela permettre naturellement d’ouvrir des opportunités en termes de marketing digital, de commerce électronique et gagner en productivité et en compétitivité».
Le programme a été lancé depuis deux ans au Kenya, en Zambie, au Zimbabwe et en Afrique du Sud. Et d’après Mme Ndiaye, les 30 mille Pme qui ont été formées à travers ces pays ont vu leur compétitivité s’améliorer.
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here