PARTAGER

Dans le cadre du Programme d’appui aux communes et agglomérations du Sénégal (Pacasen), le département de Pikine va bénéficier d’un investissement de 17,6 milliards de francs Cfa. «La ville de Pikine à elle seule va recevoir durant les 5 ans, 4,9 milliards de francs Cfa. Yeumbeul nord recevra 1,455 milliard de francs Cfa. Yeumbeul sud, 931,805 millions, Malika, 311,910 millions de francs Cfa, Keur Massar 1,6 milliard de francs Cfa. Et c’est un transfert direct de l’Etat du Sénégal vers les collectivités territoriales», a annoncé Oumar Guèye. Le ministre des Collectivités territoriales, du développement et de l’aménagement des territoires, qui procédait la semaine dernière à la pose de la première pierre de la maison de la femme de Guinaw-rail nord, estime que «c’est une opportunité de procéder aussi au lancement du Programme d’appui aux communes et agglomérations du Sénégal dans le département de Pikine». Il renseigne ainsi que le chef de l’Etat a donné des instructions à son gouvernement pour faire en sorte que les collectivités territoriales soient des collectivités territoriales viables, compétitives et porteuses de développement durable. «Nous voulons que ces fonds du Pacasen, qui sont mis à la disposition de vos collectivités territoriales, soient bien orientés vers des infrastructures de développement, vers des infrastructures en phase avec le Pse», a-t-il déclaré.
Et de rappeler que le président de la République, depuis son avènement à la magistrature suprême en 2012, ne cesse d’œuvrer pour le bien-être social des populations. Et c’est la raison pour laquelle il a décidé de doter Guinaw-rail nord d’une maison de la femme. Et d’ici 12 mois, ce joyau des femmes sera disponible. Le coût du projet est estimé à 112 millions de francs Cfa, a indiqué le ministre, en présence du maire Abdoulaye Thimbo.
Financé à hauteur de 130 milliards de francs Cfa, le Pacasen est mis en œuvre par l’Agence de développement municipal (Adm). Le programme couvre 123 communes et villes au Sénégal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here