PARTAGER

Au total, douze milliards de francs seront prochainement débloqués pour financer le relèvement des plateaux techniques des structures de santé situées le long de l’axe routier Rufisque-Tambacounda, a annoncé Ab­doulaye Diouf Sarr, ministre de la Santé et de l’action sociale. L’idée est d’améliorer l’offre de services des établissements sanitaires situés sur cet axe routier, caractérisé par la fréquence importante d’accidents de la circulation, a-t-il notamment souligné en marge d’une opération de don de sang organisée samedi à Fatick (centre). «C’est un financement qui va permettre à ces structures de santé de renforcer leurs plateaux médicaux pour prendre en charge correctement des blessés en cas d’accidents de la circulation», a-t-il expliqué. «Il s’agit des hôpitaux régionaux et districts sanitaires de Rufisque, de Fatick, de Mbour, de Kaolack et de Tambacounda, des structures qui se trouvent sur un axe routier, très accidentogène», a détaillé Abdoulaye Diouf Sarr. Selon lui, le déblocage de ce financement est destiné à ces structures de santé dans le cadre de la politique de renforcement des plateaux médicaux des hôpitaux du Sénégal, initiée par le Président Macky Sall. C’est ainsi que les structures médico-techniques de l’hôpital régional El Hadji Ibrahima Niass de Kaolack seront relevées de même que celles de Fatick où seront prochainement installés un scanner et un centre d’hémodialyse, a-t-il promis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here