PARTAGER

Dans le cadre du Programme de modernisation des villes du Sénégal (Promovilles), la commune de Yeumbeul Nord va bénéficier d’un investissement de 8 milliards de francs Cfa. Financé par le gouvernement sénégalais, en partenariat avec la Banque africaine de développement (Bad), ce montant devrait permettre de renforcer les infrastructures de cette commune, notamment la voierie, l’éclairage public et l’assainissement. Plus de 108 jeunes de la commune vont bénéficier d’une formation en Btp, a indiqué Mme Aïssatou Diokhané Sow, coordonnatrice nationale du Promovilles.
Pour mieux vulgariser ce programme, des ateliers d’information sont organisés au niveau des zones d’intervention. «Cela permettra une large diffusion des objectifs du programme dans chaque collectivité locale», explique la coordonnatrice du Promovilles. Qui souligne que d’autres villes, notamment Mbour, Thiès, Saint-Louis, Matam, Louga, Diourbel, Kaolack, Tamba et Ziguinchor sont également ciblées par le programme.
Pour le maire apériste de la commune, Daouda Ndiaye, ce programme est le bienvenu. Mais, affirme-t-il, «la commune attend plus que ça, parce que les besoin sont évalués à plus de 64 milliards de francs Cfa. Mais les 8 milliards de francs qui vont être injectés, c’est quand même quelque chose pour la commune. Et comme l’a dit Mme Sow, le visage de cette commune va connaître un petit changement. La commune a souffert du problème des inondations depuis des années», soutient le maire.
De son côté, le sous-préfet des Niayes, Pape Ibrahima Ndiaye, considère que le programme est en phase avec le Plan Sénégal émergent (Pse), de même que l’Acte 3 de la décentralisation. «Nous allons accompagner ce programme de Promovilles», assure l’autorité administrative.
latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here