PARTAGER

Co-organisé par l’Université de Dakar (Ucad), la Fifa et le Centre international d’études du sport (Cies), le programme exécutif en Management du sport a été bouclé par la remise de diplômes aux auditeurs de la 13ème promotion. C’était au cours d’une cérémonie ce samedi à l’auditorium Khaly Amar Fall de l’Ucad à l’issue d’une formation de dix mois à l’Inseps dont le directeur est Mountakha Diop.
Parmi les récipiendaires, il y a notre confrère Amadou Mbodji du journal Le Quotidien qui fait partie de la trentaine d’auditeurs ayant subi les «rigueurs» de cette formation distillée par des Professeurs d’université, comme entre autres Coumba Ndoffène Diouf ainsi que le doyen Mamadou Koumé, ancien président de l’Anps.
«Je dédie ce diplôme à mes parents qui ne sont plus de ce monde et à ma famille. Mention spéciale à mon frère en France dont le soutien ne m’a jamais fait défaut», a confié notre confrère qui a confondu dans ses remerciements l’ensemble du personnel du journal Le Quotidien, l’Administrateur général du «Groupe Avenir Communication» Madiambal Diagne, le Dirpub, le coordonnateur, les chefs de Desk et tous les membres de la Rédaction.
Mme Mariama Cissé est sortie major de la promotion. Le policier et lutteur, Pathé Boye, plus connu sous le sobriquet de «Big Pato», fait partie des récipiendaires de cette 13ème promotion composée de juristes, médecins, professeurs, agents des Impôts et domaines, des responsables du mouvement associatif, des arbitres et autres corps de mé­tier.
Le Recteur de l’Ucad, Ibrahima Thioub, de tresser des lauriers aux auditeurs. «Je vous félicite pour votre brillante réussite. A vous récipiendaires, vous allez quitter la formation académique pour aller affronter les réalités de la vie associative et sportive. Celles-ci sont semées d’embûches et de difficultés liées aux conditions d’accès au travail qui caractérisent les pays en développement. Celles-ci sont aussi liées aux nombreuses évolutions dans et en dehors des champs sportifs. Ce programme a cherché à vous préparer par rapport à ces mutations. Sûrement il vous a apporté beaucoup de connaissances mais au-delà de ces connaissances et méthodes, il vous a aidés à avoir une réflexion critique sur votre mission», a indiqué le Recteur de l’Ucad avant de saluer la mémoire de leur parrain, Feu le Professeur Seydou Dia qui a fait preuve «d’abnégation et de loyauté» jusqu’à valoir ses droits à la retraite.
Il a remercié le Cies dont le manager est Vincent Meunier pour la confiance placée à l’endroit de l’université de Dakar, seule institution qui enseigne le programme en langue française. Le recteur a aussi vanté les mérites du coordonnateur du programme, Ibrahima Fall, qui s’est toujours investi pour sa réussite depuis son lancement en 2006 avant d’accorder une motion de satisfaction au directeur de l’Inseps, Mountakha Diop, et au personnel enseignant pour la «qualité» des enseignements durant cette formation.

wdiallo@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here