PARTAGER

Le programme de mise à niveau spécifique des entreprises de la Casamance a procédé, mercredi dernier à Ziguinchor, pour la 7ème édition, à la signature d’une nouvelle convention avec 14 entreprises dont les dossiers ont été approuvés et validés par le comité de pilotage restreint du Bureau de mise à niveau, soit un investissement global de 436 millions de francs Cfa et 210 millions de primes octroyées. Ces 14 entreprises évoluent dans les secteurs du tourisme, de la transformation agroalimentaire, de la production de glace et des services.
«A quelques 7 mois de la fin de ce programme, le Bureau de mise à niveau, avec ces 14 nouvelles entreprises, a atteint l’objectif de 82 entreprises sur les 85 prévues en Casamance. Le total des investissements de ces 82 entreprises s’élèvent aujourd’hui, à 3,5 milliards de francs Cfa avec une totalité des primes octroyées qui s’élève à 1,360 milliard dont 330 millions effectivement décaissés et versés au profit des entreprises bénéficiaires», a expliqué Ibrahima Diouf, directeur du Bmn. Ainsi, souligne-t-il, les objectifs assignés au Bmn par les plus hautes autorités, dans le cadre de ce programme, ont été atteints à presque 98,7%.
Les bénéficiaires aussi se sont engagés à réaliser les investissements pour lesquels leurs dossiers ont été approuvés et surtout de faire en sorte que l’activité de création de valeur ajoutée, de création d’emplois soit renforcée, grâce à ces appuis dont les entreprises ont bénéficié.
En perspective, M. Diouf évoque la mise en branle depuis mai 2017, d’un nouveau programme intitulé «Développer l’emploi au Sénégal ; renforcement de la compétitivité et de l’employabilité dans les zones de départ de l’immigration clandestine» par l’Etat du Sénégal et grâce à l’appui de ses partenaires techniques et financiers, notamment l’Union européenne et l’Agence française de développement (Afd). Un programme qui va, selon lui, se substituer au programme-pilote de mise à niveau spécifique des entreprises de la Casamance d’une durée de vie de 3 ans. Ce nouveau programme devrait permettre aux entreprises d’être plus outillées pour offrir de l’emploi à la jeunesse. Le Bmn, assure-t-il, va accompagner les entreprises dans le cadre de la transformation pour créer plus de valeur ajoutée mais aussi pour poursuivre l’effort de développement conformément aux instructions reçues des plus hautes autorités.
imane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here