PARTAGER

Vainqueur du tournoi de l’Ufoa-B avec les U20, Dialy Ndiaye a été sacré meilleur gardien de la compétition. Au lendemain de la victoire du Sénégal sur le Nigeria (2-0), le jeune espoir sénégalais s’est confié à wiwsport.com.

Le gardien de but des Lionceaux U20, Dialy Ndiaye, a été présent tout au long du tournoi de l’Ufoa-B. Après le sacre du Sénégal, le jeune portier ne cache pas sa joie.
«Je ressens une joie profonde et une grande fierté d’être Sénégalais», confie celui qui a été très décisif en demi-finale, notamment avec des arrêts aux tirs au but, et qui a terminé meilleur gardien de but de la compétition. Pensionnaire de Cayor Foot, le jeune espoir sénégalais est motivé par cette distinction. «Cette distinction me réjouit beaucoup, me pousse de beaucoup bosser et viser le plus loin possible», affirme-t-il.
Dans la liesse de ce titre remporté face à des adversaires potentiels dans leur catégorie pour les prochaines joutes continentales, Dialy Ndiaye a tout de même donné son avis par rapport au tirage au sort de la prochaine Can U20 qui loge le Sénégal dans une poule qu’il partagera avec le Ghana, le Mali et le Burkina Faso. «Ce sont de très bonnes équipes, de haut niveau, qui sont expérimentées. Il est vrai qu’on a réussi à battre le Burkina et le Mali lors de ce tournoi, mais cela ne voudra pas dire qu’on va les sous-estimer. De notre côté, nous allons continuer à travailler davantage», explique-t-il.
Pour un jeune de son âge, Dialy Ndiaye pense redoubler d’efforts et continuer sur cette lancée afin de taper à l’œil de grandes formations. Et c’est sûr qu’aux côtés de son coach Youssouph Dabo, à qui il loue son professionnalisme, il va progresser d’ici quelque temps.

Dabo : «Nous serons parmi les équipes à battre à la Can»
Concernant son coach, il dit que ses gamins sont conscients des attentes du public pour la phase finale de la Can. «Avec ce titre, on sera parmi les équipes à battre. Cela veut dire qu’on aura un championnat plus difficile», a analysé le technicien, ajoutant que le Sénégal doit assumer sa victoire finale au tournoi de la zone B de l’Ufoa.
«Les joueurs savent qu’ils seront attendus. A nous de nous mettre à la hauteur de l’événement en travaillant encore plus», a souligné M. Dabo dans un entretien avec l’Aps, après la victoire de son équipe face à celle du Nigeria, 2-0.
Youssouph Dabo estime que ses joueurs ont fait de bonnes performances lors du tournoi, mais doivent toutefois «rester humbles». «Nous devons garder notre joie de jouer et notre humilité, un tournoi ne ressemblant jamais à un autre», a-t-il indiqué, rappelant que la compétition, dont son équipe est vainqueur, concernait six des huit pays attendus à la Can.
Youssouph Dabo a déjà déposé un plan-programme de travail en perspective de la Can prévue en février prochain, même s’il reste ouvert à de nouvelles arrivées dans la sélection. «Nous devons chercher encore des matchs amicaux et continuer à travailler avec les stages en interne, du lundi au jeudi, avant de libérer les joueurs au profit de leur club», a-t-il ajouté au micro de nos confrères de l’Aps.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here