PARTAGER

Et de 12 pour Habib Diallo qui a encore marqué contre St-Etienne (3-1). L’attaquant sénégalais respire la forme. Et à ce rythme, il n’est pas certain que Metz puisse le garder la saison prochaine, au vu de l’intérêt manifesté par certaines grosses écuries européennes.

«C’est le prototype de l’avant-centre buteur. Il a le même style que Lewandowski et il marque dans n’importe quelle position et aussi de la tête. Habib Diallo, c’est l’avenir.» Ces éloges sont d’un observateur averti de la Ligue 1 française. Comme pour confirmer le talent du jeune attaquant sénégalais de 24 ans qui continue à briller et de claquer des buts sur les pelouses des stades français.
Dimanche, lors de Metz/St-Etienne (3-1) comptant pour la 22e journée de Ligue 1, Habib Diallo s’est encore illustré en participant à la victoire de son équipe.
C’est d’abord son compatriote, Opa Nguette, qui a donné le ton en ouvrant le score juste avant la pause (44e). Avant que l’ancien Brestois, passeur décisif sur le premier but, ne double la mise après l’heure de jeu (63e). A la suite d’un sublime mouvement collectif, Opa Nguette servait Habib Diallo dans la surface de réparation. Le meilleur buteur messin réalisait un enchaînement de grande classe et ne laissait aucune chance à Stéphane Ruffier (2-0, 62e). Le break était fait. Et dans la foulée, Vincent Pajot offrait le troisième but à Opa Nguette (70e). Romain Hamouma va sauver l’honneur pour les Stéphanois en fin de partie (3-1, 90e).

Habib, Nguette et Gomis dans l’équipe-type
Avec ce succès, le Fc Metz enchaîne un troisième succès de rang et compte désormais sept unités d’avance sur le barragiste. Et c’est sans surprise que les deux Messins ont été élus dans l’équipe-type de la journée avec leur compatriote Alfred Gomis, le gardien de Dijon.
Pour revenir à Habib Diallo, il en est à son 12ème but, à trois longueurs du meilleur artificier, Ben Yedder de Monaco. Les belles prestations du natif de Thiès ont évidemment retenti au niveau des autres championnats européens. Et selon les informations du Républicain Lorrain, Habib Diallo serait dans le viseur de Chelsea. Le quotidien régional de renseigner que les dirigeants anglais voulaient prendre les devants au cas où Olivier Giroud quitterait cet hiver (finalement il est resté). Les Blues avaient proposé 20 millions d’euros pour s’attacher les services de l’international sénégalais.

Talentueux mais pas pressé
Mais avant que l’info n’enfle, Diallo a vite fait de mettre fin à la rumeur. Le buteur des Grenats ayant assuré qu’il terminerait la saison en Lorraine. «Un départ ? J’entends des rumeurs, mais je ne suis pas au courant. Pour le moment, je suis à Metz et j’ai prolongé jusqu’en 2022. J’espère bien terminer la saison ici», avait-t-il déclaré sur un ton catégorique. D’ailleurs l’attaquant sénégalais, qui ne semble pas pressé, est sur la même longueur d’onde que son entraîneur, Vincent Hognon, qui allait déjà dans ce sens dans des propos accordés toujours au Républicain Lorrain. «On ne m’a jamais parlé du départ de Habib Diallo cet hiver (…) On voulait absolument le garder. Et on ne s’est pas trompé. Il va encore nous marquer des buts. Si on doit laisser partir Habib, ce ne serait vraiment pas un bon signal à envoyer. Non, non… il va rester !»
Comme souhaité, Diallo est resté en Ligue 1 française échappant du coup aux grosses envies des dirigeants de Chelsea. Le Fc Metz devrait donc bien compter sur son atout offensif numéro 1 dans la lutte pour le maintien (actuellement 16e). Mais à force de claquer des buts, il n’est pas sûr que l’avant-centre des Lions va résister aux «assauts» des grands clubs européens au prochain mercato d’été.
hdiandy@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here