PARTAGER

Elu meilleur gardien de la dernière Can U20, Dialy Kobaly Ndiaye est en train de confirmer ce statut en ce début du Mondial polonais. En effet, le portier de Cayor Foot s’est encore illustré en gardant ses cages inviolées lors des trois matchs de poule.
Une performance saluée par le coach du Casa Sports, Badara Sarr, qui lui prédit un avenir radieux en voyant en lui un portier qui incarne les qualités d’un gardien moderne.
«Il a fait des essais à Reims et à mon avis, s’il continue sur cette lancée, il sera professionnel après cette Coupe du monde. Il peut trouver un très grand club qui pourra lui permettre de progresser», a-t-il argumenté au bout du fil, se disant convaincu des qualités du portier de Cayor qui ont attiré l’attention du sélectionneur, Aliou Cissé, qui l’avait intégré dans sa liste contre Madagascar.

Badara Sarr :
«Il a fait des arrêts qui montrent une certaine sérénité»
Revenant sur le «clean sheet» de Dialy lors du premier tour, Badara Sarr apprécie : «Je pense que c’est une très grosse performance. Parce que cette poule n’était pas facile. A part Tahiti, le Sénégal, la Pologne et la Colombie sont des équipes qui se tiennent de près. La Colombie faisait office de favorite, de même que la Pologne, le pays organisateur. Donc jouer trois matchs sans encaisser de but est une grosse performance.»
Listant ses qualités, le coach du Casa note que «Dialy a eu à faire des arrêts qui ont montré une certaine sérénité. C’est un gardien qui a une bonne lecture des trajectoires. Il se déplace bien sur sa ligne. On le voit rarement faire des plongeons parce qu’il anticipe beaucoup sur les frappes. Et cela prouve son intelligence. Sur le plan des relances, on voit qu’il a un très bon jeu de pied. D’ailleurs, les défenseurs n’hésitent pas à jouer en retrait car il a un bon pied gauche. Enfin, on sent qu’il a de l’assurance et il place bien ses défenseurs, il donne de la voix.»

Joseph Corréa :
«Il a un atout : son bon jeu de pied»
Préparateur des gardiens chez les U17, qualifiés pour le prochain Mondial brésilien, Joseph Corréa ne dit pas autre chose. Le collaborateur de Malick Daff constate que «c‘est un jeune qui a du potentiel. Il dispose d’un atout : son bon jeu de pied. Et cela est aujourd’hui très important dans le football de haut niveau».
Selon l’ancien portier de l’Us Gorée, «pour progresser, Dialy doit être régulier dans le haut niveau. Il a besoin d’être au contact du haut niveau. Et tout ce qu’on lui souhaite c’est d’intégrer un club européen. Et là, il fera davantage exploser son talent».
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here