PARTAGER

Une cohabitation entre démocratie et monarchie est-elle possible? C’est la question originelle qui a poussé Pierre Loti Simon  a effectuer un voyage à Foumban, à l’ouest du Cameroun. Dans cette zone, il apprend qu’il existe un ancien et puissant royaume nommé «Bamoun». Dans ce royaume complètement ignoré de la nouvelle génération, le réalisateur camerounais, pose sa camera et filme la cérémonie de jugement du roi. «Dans ce royaume on procède chaque année au jugement des rois. Je ne savais pas que dans les royaumes on juge les rois. J’étais donc curieux de savoir comment ils procédaient pour le juger. Et s’il était condamné qu’adviendrait-il de ce roi. Sous l’invitation d’un ami, je suis donc allé dans ce royaume avec ma camera», renseigne M. Simon. A sa grande surprise, Pierre L. Simon découvrira des choses insoupçonnées et loin de s’en contenter, il explore l’histoire de ce royaume en exhumant une tradition millénaire africaine afin de démontrer qu’une démocratie est bien cachée sous cette monarchie.
Satisfait de pouvoir tisser et partager une histoire autre que celle que les blancs ont toujours pensée et voulue pour le continent africain, son film est effectivement un joyau du cinéma africain. En compétition pour les prix long-métrages, ce film remporte déjà l’assentiment des élèves et professeurs du collège Médina Course. Au sortir de la projection ils ont tous apprécié. Marième Thiam, Khalifa Ababacar Ndiaye tous les deux élèves en classe de 6ème à ce collège, assistent pour la première fois à une projection mais ils confient qu’ils l’ont fait avec beaucoup d’intérêt. «Ce film m’a appris beaucoup de choses sur l’histoire du Cameroun. Je trouve bien cette initiative, et ça nous permet d’apprendre», a affirmé Khalifa Ababacar Ndiaye. Juste à coté de lui, son professeur d’histoire et de géographie, M. Thiaw rajoute que ce film est pour lui un outil pédagogique. «En classe on explique souvent aux élèves des choses abstraites. Ici avec les images et la vidéo, les élèves parviennent à voir comment s’habillait un roi et avec tout le décor qui accompagne le film, les gens parviennent à voir tout et de façon concrète», a-t-il soutenu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here