PARTAGER

Tatsuo Arai, ambassadeur du Japon au Sénégal, et Mohamed Dia, maire de la commune de Thieppe, ont procédé à la signature d’un contrat de don d’un montant de 40 millions au profit de la commune de Thieppe.

Pour le financement du projet de construction de trois puits équipés de pompes solaires à Thieppe, la coopération nipponne a décidé d’apporter son soutien. L’ambassadeur du Japon au Sénégal et l’édile de cette commune située dans la zone des Niayes, ont signé un contrat de don d’un montant de 60 903 euros, soit environ 40 millions de francs Cfa pour la réalisation de ses nouvelles infrastructures agricoles.
«Par ce don, le Japon apporte à la commune de Thieppe le financement nécessaire pour la réalisation du projet. Cette contribution est destinée à la construction de nouveaux puits, ce qui permettra d’offrir des infrastructures agricoles à environ 3 700 habitants de la commune, ciblés par le projet. Cela aura un impact positif sur les conditions d’agriculture, et contribuera à l’amélioration de la qualité de vie dans cette zone rurale», explique Tatsuo Arai. De nos jours, soutient le diplomate, «l’agriculture occupe une place de plus en plus importante parmi les critères de base de la sécurité humaine. Justement, la commune de Thieppe, située dans la région des Niayes, est un centre national de maraîchage et possède de grandes potentialités agricoles. Ce potentiel est malheureusement freiné par le manque d’eau durant la saison sèche, ce qui oblige une grande partie de la population active à quitter la région pour chercher du travail ailleurs». C’est dans ce contexte, précise M. Arai, «que le Gouvernement du Japon a décidé de soutenir ce projet, afin d’apporter sa contribution à la promotion de la vie rurale, à travers le développement de l’agriculture». La coopération japonaise, dit-il, «favorise toujours les besoins essentiels des populations dans les domaines fondamentaux de la vie. Ceci crée des bases solides de développement. Pour cette raison, les autorités japonaises ont voulu apporter leur appui au projet, et aider la commune à atteindre ses objectifs. L’installation des nouvelles pompes solaires contribuera à sédentariser les jeunes cultivateurs. Ils n’auront plus besoin de quitter leur campagne, puisqu’ils pourront s’adonner à leurs cultures de façon permanente».
dialigue@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here