PARTAGER

Dans le projet de loi de Lfi 2021, version Loi organique n°2020-07 du 26 février 2020, relative aux lois de finances modifiées, les recettes sont arrêtées à la somme de 3225,9 milliards et 3 963,9 francs en dépenses, soit en valeur absolue, un déficit budgétaire de 743,9 milliards en francs Cfa. Relativement aux recettes du budget général arrêté en 2021 à 3 089,9 milliards et excluant les emprunts considérés comme des ressources de trésorerie au sens de l’article 8 de la L.O 2020-07, elles sont composées des recettes internes pour un montant de 2758 milliards de francs Cfa, des recettes externes d’un montant de 331,9 milliards (dons budgétaires pour un montant de 63,9 milliards et des tirages sur dons en capital pour un montant de 268 milliards).
Globalement, la pression fiscale est attendue à 17,1% du Pib en 2021 contre 16,8% en 2020.
Quant aux recettes des comptes spéciaux du Trésor, elles sont arrêtées à 135,0 milliards, soit au même niveau qu’en 2020. La masse salariale est programmée dans le Plf 2021 pour un montant de 904,9 milliards de francs contre 817,7 milliards dans la Lfi 2020, soit une progression de 87,2 milliards de francs en valeur absolue et 10,2% en valeur relative.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here