PARTAGER

Le chef de l’Etat gambien s’est prononcé lors de cette rencontre sur la situation politique de son pays. D’après Adama Barrow, la situation est calme. A l’en croire, le gouvernement a pris les engagements nécessaires pour que tous les partis et groupes politiques cohabitent «sans entrave dans un environnement caractérisé par les principes de la démocratie et de la bonne gouvernance». Dans la même veine, il informe que «la Commission de révision de la Constitution et la Commission vérité et réconciliation poursuivent» leur travail. D’ailleurs, il informe que la Commission pour la révision de la Constitution a présenté un projet après avoir mené des consultations dans le pays. M. Barrow annonce qu’il «est prévu un référendum sur le projet de Constitution».
Concernant la réforme de la sécurité, le Président gambien soutient qu’il se poursuit et «le processus est avancé». Saluant le travail fait par la Mission de la Cedeao en Gambie, Adama Barrow estime que «la présence de l’Ecomig est un facteur de stabilisation».
dkane@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here