PARTAGER

Ces personnes affectées par le projet (Pap) vont percevoir collectivement plus de 6 millions de francs Cfa. Elles sont en majorité dans la zone de Dindefelo.

Parmi les 26 personnes qui sont impactés par les projets de l’Omvg à Kédougou, 19 sont indemnisées. Ces personnes vont encaisser le montant global de 6 millions 691 mille 920 francs Cfa. C’est dans cette optique qu’une délégation de l’Omvg a effectué une mission à Kédougou ce mardi. Cette mission s’est rendue à Ségou dans la commune de Dindefelo pour rencontrer les personnes affectées par le projet énergie pour la mise en valeur du fleuve Gambie, notamment la composante de la ligne d’interconnexion avant de visiter le poste.
C’est un poste d’une capacité de 40 Nva qui relie la ligne qui vient de la région de Tambacounda au Mali jusqu’en Guinée Conakry. Une ligne de 125 avec une puissance de 800 mégawatts : «Nous sommes assez avancés dans ce projet parce que nous sommes actuellement dans la phase des travaux. Les financements sont mobilisés et les entreprises sont recrutées, tout est en place. Donc actuellement, c’est la mise en œuvre, c’est l’exécution concrète sur le terrain. Et c’est dans ce cadre que nous avons décidé de monter un peu ce que nous sommes en train de faire sur le terrain. Maintenant, dans un projet d’infrastructures, il y a les travaux et les populations, on peut montrer des chantiers du matériel mais derrière tout ce que nous faisons il y a des personnes. C’est pourquoi nous sommes venus aujourd’hui avec les autorités administratives et locales pour montrer les relations de travail avec les populations. Pour relever la dimension humaine de notre travail et permettre aux populations de s’exprimer sur les indemnisations. C’est ma deuxième fois à Ségou, la fois passée j’étais venue avec les bailleurs. C’était pour voir la dimension sociale et environnementale», a expliqué Dior Mbacké, experte en communication de l’Ugb et chargé de la communication au projet énergie de l’Omvg.
La mission de l’Omvg, c’est de développer la localité de Dindefelo en énergie renouvelable : «Le projet est en cours et le financement est déjà disponible avec l’appui de la Banque mondiale et la Bad. Tous les villages sur un rayon de 100 km seront électrifiés», a ajouté Dior Mbacké.
L’adjoint au gouverneur de la région de Kédougou, chargé des affaires administratives, a conduit la délégation pour rencontrer les personnes affectées par le projet de l’Omvg. Jean-Paul Malick Faye est revenu sur l’état d’avancement des travaux : «Nous sommes satisfaits en tout cas, de l’état d’avancement du projet. Parce que le projet, il faut le dire, ce n’est pas seulement les travaux visibles. Il y a un travail qui est fait en amont, comme l’indemnisation des personnes affectées par le projet. Ainsi que tout ce qui est information et sensibilisation.» Toutefois, il a magnifié l’importance de ce projet pour l’Etat du Sénégal, ainsi que pour les populations de Kédougou : «Vous savez que nous sommes dans une région frontalière et ici, beaucoup de villages ne sont pas électrifiés. Et ce projet compte accompagner ces populations à obtenir l’électrification rurale. C’est ce que le projet compte mettre en œuvre et nous autorités administratives nous allons accompagner également tout ce qui va se faire comme volet social par l’information, la sensibilisation et la suivie», a conclu Jean-Paul Malick Faye.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here