PARTAGER

Le projet «Carré d’or» est parti pour être la contribution de la commune de Rufisque Est et de la ville de Rufisque au Plan Sénégal émergent (Pse), a fait savoir jeudi Boubacar Albé Ndoye, maire de cette commune et 1er adjoint au maire de la ville. D’ores et déjà, a fait savoir l’édile qui s’est exprimé jeudi à l’occasion d’un point de presse, le gouvernement a promis «son engagement et son accompagnement» pour le projet. «Le président de la République nous a donné la confirmation que c’est un projet que l’Etat va porter. Il nous a mis en rapport avec le ministre du Renouveau urbain pour ce faire», a-t-il expliqué, faisant la synthèse de sa rencontre avec Macky Sall. «Un comité technique dans lequel vont figurer des membres de structures gouvernementales va être mis en place pour gérer les aspects techniques du projet», a ajouté M. Ndoye qui estime que le «Carré d’or» est un projet immobilier à bâtir au cœur de la ville sur 3,7 hectares et qui comprend principalement trois tours (R+20) de 255 appartements, un centre commercial de 10 mille 150 places, quatre lots de résidence de 44 appartements chacune, selon les promoteurs. «Le budget global est de 42 milliards de francs que nous allons lever avec l’appui de nos partenaires financiers», a expliqué lors de la rencontre Saliou Dramé, promoteur du projet. «Nous allons commencer par la protection de la façade maritime en nous inspirant de la digue de Thiawlène», a souligné Moussa Tine, l’architecte en charge du projet. Une digue sur une distance d’1 km a été programmée pour le projet s’étendant, d’après le promoteur, sur «230 mètres de linéaires face à la mer». Poursuivant son explication, M. Tine d’affirmer : «Notre démarche dans le développement rejoint le cadre du Pse. On travaille pour que Rufisque devienne une ville moderne en prenant en compte l’aspect historique qui la caractérise.» Le projet s’inscrit dans le partenariat public-privé entre la mairie ville et celle de Rufisque Est qui ont contribué avec les terres du marché central mises à disposition de la société Immosen qui va injecter expertise technique et moyens financiers pour la réalisation de ce projet qui va donner un nouveau visage au cœur de la vieille cité.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here