PARTAGER

Le Collectif des jeunes du Fouta/Matam qualifient d’«insulte» la sortie du président de la République le week-end dernier promettant un score de 100% dans cette localité et à Fatick lors de la Présidentielle. Face à la presse hier, ces étudiants composés essentiellement de dirigeants d’amicales, estiment que Macky Sall assimile les populations de Matam à du «bétail électoral». «Il fait de la région de Matam et du Fouta en général sa chasse gardée, presque sa propriété privée. Nous sommes des patriotes convaincus et non des moutons de panurge. Cette déclaration est une ridicule farce en ce sens que son bilan dans cette partie du pays est négatif», a déclaré Abdourahmane Ndiaye, coordonnateur du collectif, qui exige des «excuses» du président de la République. Ces jeunes, qui dénoncent le «manque d’infrastructures» et la «famine» dans leur région, comptent sillonner le Fouta pour appeler les populations à «sanctionner négativement» le candidat Macky Sall lors de l’élection présidentielle de février 2019.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here