PARTAGER

Dans le cadre de la promotion de la citoyenneté et de la démocratie, l’Ecole supérieure de journalisme, des métiers de l’internet et de la communication (E-jicom) a organisé mercredi dernier un panel sur le thème «Médias et citoyenneté : deux leviers de la démocratie, entre confrontation et complémentarité». C’était également l’occasion de procéder au lancement du partenariat entre cette école de journalisme et la Fondation Heinrich Böll qui œuvre dans les domaines de l’écologie et de la démocratie au Sénégal.

L’Ecole supérieure de journalisme, des métiers de l’internet et de la communication (E-jicom) a organisé mercredi dernier un panel sur le thème «Médias et citoyenneté : deux leviers de la démocratie, entre confrontation et complémentarité». Ce panel entre dans le cadre de son programme intitulé «Les invités du mercredi», mais aussi du lancement de son partenariat avec la Fondation Heinrich Böll Stiftung. Selon le directeur de l’E-jicom, ce programme a pour but de constituer un espace de réflexion, de débat public pour contribuer d’abord à la formation des étudiants, mais aussi de participer à la promotion de la citoyenneté. «Nous voulons qu’il y ait des échanges entre les invités et le public en vue de contribuer à la marche de notre pays», souligne M. Hamadou Tidiane Sy. Concernant le thème du panel, M. Sy note qu’il y a aujourd’hui dans l’espace public une expression citoyenne assez affirmée à travers des critiques à l’endroit des médias. «En tant qu’école de journalisme, ces critiques nous poussent à poser des questions du genre : Est-ce que les médias répondent aux attentes des citoyens ? Et dans quel contexte peut-il y avoir confrontation entre les médias et les citoyens ?», dit-il. Ainsi, il évoque «la confrontation notée lors de la Présidentielle de février 2019 lorsque des citoyens se sont attaqués aux médias en disant qu’ils n’étaient pas impartiaux». Ces questionnements, pour le directeur de l’E-jicom, constituent des sujets de débat qui méritent d’être posés pour que le citoyen comprenne le rôle des médias et que les acteurs médiatiques connaissent les attentes citoyennes. «On ne nous parle souvent de citoyenneté que lors des élections. Et pour moi, on doit sentir la présence des citoyens au-delà des élections, pour ne pas dire à tout moment», laisse entendre M. Hamadou Tidiane Sy.
Par ailleurs, la directrice de la Fondation Heinrich Böll Stiftung est revenue sur le partenariat avec l’E-jicom. Selon Usha Ziegelmayer, Heinrich Böll est une fondation dite politique verte qui travaille dans les domaines de l’écologie et de la démocratie au Sénégal où elle a ouvert ses portes en mai 2018. «Ce panel est le premier qui entre dans le cadre de nos activités pour la démocratie et nous y avons accompagné l’E-jicom avec qui nous travaillons à travers son programme ‘’Les invités du mercredi’’». Mme Ziegelmayer s’est également réjouie de la richesse des échanges, des débats assez dynamiques et fructueux entre les professionnels des médias et ceux de la société civile qui constituent, selon elle, deux leviers essentiels pour promouvoir la démocratie.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here