PARTAGER
Hand writing Start-up concept with black marker on transparent wipe board.

L’ambassade d’Israël au Sénégal, en collaboration avec le cabinet Wàtu digital lap, a organisé ce jeudi une rencontre d’échanges avec des jeunes Sénégalais entrepreneurs, innovateurs, des directeurs de société pour développer les startups dans le pays. Daniel Aschheim, chef de mission adjoint à l’ambassade d’Israël, explique les enjeux de la rencontre : «C’est la première fois qu’une rencontre sénégalo-israélienne destinée aux startups se tient au Sénégal. Ce que nous tentons de faire est de créer des groupes de travail de jeunes Sénégalais entrepreneurs, innovateurs avec qui nous pouvons travailler en matière d’innovation, de créativité et d’entreprenariat. Et cela, dans le but de se partager de nouvelles idées et techniques pour le développement du Sénégal.»
Par ailleurs, il annonce que la prochaine rencontre qui se tiendra en octobre prochain verra la présence d’entrepreneurs israéliens qui partageront leurs expériences avec les jeunes Sénégalais dans le domaine des startups. Pour sa part, Mikaila Issa, fondateur de Wàtu digital lap, soutient que cette initiative de l’ambassade d’Israël entre dans le cadre d’accompagner l’écosystème des startups au Sénégal. «Notre cabinet Wàtu digital lap est partenaire de l’ambassade israélienne pour faciliter la rencontre des startups sénégalaises avec celles d’Israël  dans le but d’échanger leurs expériences, leurs innovations et leurs modèles de développement dans tous les secteurs d’activités», dit-il.
Stagiaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here