PARTAGER

Face aux menaces d’instabilité sociale, le président de la République qui a insisté en Conseil des ministres sur «la question de l’ancrage durable du dialogue social et de l’accélération de l’adoption d’un nouveau Pacte national de stabilité sociale et d’émergence économique, a demandé aux ministres chargés respectivement de la Fonction publique, des Finances et du budget, de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Formation professionnelle de privilégier, dans l’esprit des accords signés, un dialogue social dynamique et constructif avec les partenaires sociaux». Dans le même sillage, Macky Sall a demandé «au ministre du Travail et du dialogue social d’accélérer les processus d’évaluation, d’actualisation du plan d’actions et de signature du Pacte national de stabilité sociale et d’émergence économique, conformément à la phase II (2019-2024) du plan Sénégal émergent».

Restructuration de l’Ucg
Par ailleurs, le Président Sall, qui continue de croire à «la stratégie nationale de gestion des déchets solides urbains pour un Sénégal propre», a rappelé «l’importance de l’intensification de la mise en œuvre du Programme Zéro déchet». Par conséquent, il veut procéder au «règlement systématique des prestations des concessionnaires du service de nettoiement» et accélérer «la restructuration de l’Unité de coordination et de gestion des déchets».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here