PARTAGER

Ville touristique par excellence, Saint-Louis disposera bientôt d’un centre satellite de formation en hôtellerie et restauration. Le chantier de ce centre en construction depuis plusieurs mois dans la commune de Gandon, à quelques kilomètres de Saint-Louis, a été visité par une délégation composée d’éléments du ministère de la Formation professionnelle, de l’Office national du tourisme, des partenaires et des acteurs.

D’une capacité de 170 apprenants, le centre satellite de formation en hôtellerie et restauration, financé par l’Agence française de développement (Afd) et la Banque mondiale, va coûter à la fin des travaux 900 millions de F Cfa dont 650 millions pour la construction et 250 millions pour l’équipement. Ces partenaires tout comme les démembrements de l’Etat et les acteurs eux-mêmes, qui ont participé à la visite de chantier organisée pour s’enquérir de l‘avancement des travaux,  se sont dit tous satisfaits.
Le directeur de l’Office national de formation professionnelle (Onfp), Sanoussi Diakité, rappelle que cette visite est initiée par le maitre d’ouvrage, le ministère de l’Emploi, de la formation professionnelle et de l’artisanat avec l’appui des partenaires techniques et financiers pour s’enquérir de l’état d’exécution et voir ce qui marche et quelles sont les contraintes rencontrées par l’entreprise en charge des travaux. Le constat, selon M. Diakité, c’est que l’entreprise exécute les travaux avec un planning bien maîtrisé dans la mesure où les gros œuvres sont terminés et les ouvriers s’attèlent aux seconds œuvres, à savoir le carrelage, la menuiserie, entre autres. Il a d’ailleurs fait savoir que 80% des travaux ont été déjà réalisés ce qui fait que le ministère et l’ensemble des partenaires sont en droit de penser que le chantier sera bientôt réceptionné. Le directeur de l’Onfp rappelle que ce centre sera un centre de formation dans les filières de l’hôtellerie, de la restauration et du tourisme et aura une capacité de 170 apprenants sans compter la formation continue qui se fera sur le modèle de formations modulaires de courte durée. Il a ajouté que les formations qui se feront dans un environnement de travail permettront aux pensionnaires de se familiariser avec l’environnement dans lequel ils évolueront dans les métiers pour lesquels ils sont formés. Au total les investissements pour la construction et l’équipement sont estimés, selon M. Diakité, à un peu moins d’un milliard de F Cfa et le centre aura en son sein un hôtel et un restaurant d’application et un service d’accueil qui permettent de mettre les apprenants dans le meilleur environnement de travail afin de faciliter leur insertion.
Bachir Cissé, président de l’office du tourisme de Saint-Louis, s’est lui réjoui de la construction d’un tel centre à Saint-Louis, il a fait savoir tous les acteurs du secteur, que ce soit dans l’hôtellerie, la restauration ainsi que dans le tourisme ont constaté une absence de formation dans la région de Saint-Louis.
Ce centre est donc pour eux une aubaine pour la région nord mais aussi pour les acteurs qui ont besoin de personnels qualifiés et bien formés et ce centre a toutes les commodités pour former, mais pas tout juste former dans la partie théorique, mais surtout dans la partie pratique pour leur permettre d’être beaucoup plus compétitifs dans leurs métiers. M. Cissé s’est aussi félicité du fait que ce centre sera confié aux professionnels qui connaissent plus que qui que ce soit les problèmes et les priorités des secteurs dans lesquels ils évoluent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here