PARTAGER

Le Président Macky Sall a pris une série de mesures fermes hier lors de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres visant à réduire les risques de propagation du Covid-19. Mais aucune décision visant à annuler les évènements religieux, qui drainent des foules, n’a été arrêtée.

Les quatre cas confirmés de Covid-19 au Sénégal poussent le président de la République à prendre très au sérieux cette épidémie. Pour éviter une propagation de l’épidémie de coronavirus, le Président Macky Sall a pris hier, lors de la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres, un certain nombre de mesures fermes. Ainsi, le communiqué qui sanctionne cette rencontre hebdomadaire du gouvernement annonce que le chef de l’Etat a décidé de l’annulation de son «agenda diplomatique jusqu’à nouvel ordre».
Des informations relayées par des radios de la place hier ont fait état de l’absence du ministre de l’Agriculture et de l’équipement rural ainsi que son collègue de l’Elevage et des productions animales à la réunion hebdomadaire du Conseil des ministres. Moussa Baldé et Samba Ndiobène Kâ avaient pris part au dernier Salon international de l’agriculture de Paris où avait été noté un cas confirmé de coronavirus, le maire d’une localité française.
Le président de la République a également décidé du report, au 5 avril 2020, du début de sa tournée économique, qui était initialement prévue le 24 mars 2020. Il en est ainsi pour le Conseil des ministres délocalisé prévu à Matam.
Le Président Macky Sall a décidé «de réduire au strict minimum les missions des agents publics à l’étranger et de recourir au besoin à nos représentations diplomatiques. Par ailleurs, il a demandé aux ministres de ne pas effectuer de mission en dehors du territoire national».
Autre recommandation présidentielle issue du Conseil des ministres, le chef de l’Etat milite pour que soit différée «la célébration ou la tenue de certains évènements populaires inscrits dans le calendrier républicain ; dont la journée nationale de salubrité du 7 mars 2020, ainsi que la journée internationale de la femme prévue le 8 mars 2020». Macky Sall invite aussi «nos compatriotes à rester vigilants et prévenants face à tous les vecteurs potentiels de propagation du virus».
A propos des mesures idoines à prendre pour la prévention du Covid-19, le dirigeant sénégalais a invité le ministre de la Santé «à accélérer, au sein de la Pharmacie nationale d’Approvi­sionnement (Pna), l’acquisition, la mise à disposition et la distribution des produits, matériels et consommables essentiels». L’objec­tif demeure «une prise en charge adéquate des cas sus­pects ou confirmés de malades, dans les structures sanitaires ciblées, et à veiller à la constitution systématique d’un stock de sécurité».
Le Gouvernement, «en rapport avec les acteurs de la santé», est engagé par le chef de l’Etat «à renforcer les actions d’information et de sensibilisation en langues nationales auprès des populations et spécifiquement des autorités religieuses et coutumières».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here