PARTAGER

Après la fracture dans ses rangs, née de ses options sur la Présidentielle de 2019, le Ps a décidé de recoller les morceaux. Ousmane Tanor Dieng tend la main à ses ex-camarades, en l’occurrence Khalifa Sall, Me Aïssata Tall Sall et Cie.

Au Parti socialiste, c’est le temps de la réconciliation après des années de guerre «camaradicide». Dans le cadre de la 12ème session de son Bureau politique, samedi, Ousmane Tanor Dieng a tendu la main à ses ex-camarades frondeurs, en l’occurrence Khalifa Sall, Me Aïssata Tall Sall, Barthélemy Dias, Bamba Fall, Idrissa Diallo, Madiop Diop… Bref, ils étaient 65 responsables exclus le 30 décembre 2017 pour «activités fractionnistes, indiscipline…» Dans le huis clos du Bp, le Secrétaire général du Ps a rappelé sa «responsabilité de faire revenir dans le parti ceux qui le désirent». Une idée qui a été adoptée à «l’unanimité» par le Bureau politique, «parlement» du parti. «Notre appel va à l’endroit de tous ceux qui ont eu un compagnonnage avec nous, ceux qui ont cru en l’idéal socialiste. Qu’ils s’agissent de ceux qui sont dans d’autres formations politiques, ceux qui restent socialistes chez eux, mais ne sont pas dans les instances de base du parti, ou même ceux qui hésitaient à venir», a déclaré Abdoulaye Wilane, porte-parole du Ps, à la fin de la réunion.
A ceux qui avaient un comportement «rebelle», selon les termes de Wilane, le Ps fait appel à leur contribution pour la marche du parti. «Ayez confiance en vous et aux valeurs que vous nous connaissez ! Nous savons que nul n’est parfait. Nous avons apprécié à sa juste valeur que vos qualités et apports, positifs et féconds, peuvent permettre, ensemble, de redorer le blason de cette grande maison, de cette grande formation politique qu’est le Parti socialiste de Senghor et de Diouf. Nous avons la responsabilité de l’animer avec vous», a charmé le député-maire de Kaffrine.

Banda Diop retourne au bercail
Premier à répondre à l’appel, Banda Diop était à la Maison du parti, samedi, pour assister à la réunion du Bureau politique. Le maire de la Patte d’Oie, ex-proche de Khalifa Sall et membre des exclus du Ps, s’est rapproché de Tanor à la veille de la Présidentielle. Comme le Ps, il a soutenu le candidat Macky Sall après avoir gelé ses activités dans Taxawu Dakar en octobre 2018. Le premier adjoint à la mairie de la Médina a également été réintégré. Présent au Bp, Abdoulaye Martin Faye semble indiquer la voie à Bamba Fall. «A Grand-Yoff, au Plateau, à la Médina, à Grand-Dakar, des camarades ont décidé courageusement de retourner au bercail. Nous leur tendons la main et adressons un message de bienvenue. Cette maison est la vôtre», a conclu Wilane. Très attendue, la réponse de Khalifa Sall pourrait venir aujourd’hui lors de son entrevue en prison avec son conseiller politique, Moussa Taye.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here