PARTAGER

L’actuelle secrétaire générale du Parti socialiste «ne craint pas» la tenue du Congrès. C’est l’assurance de Aminata Mbengue Ndiaye, précisant que la procédure de renouvellement des instances est régie par les textes du parti. Et elle compte la mener «jusqu’au bout».

Après la période de turbulences, le Parti socialiste retrouve le calme. De retour à la salle Lamine Guèye qui a, en quelque sorte, prononcé le divorce entre Tanor et Khalifa Sall le 5 mars 2016, les Socialistes veulent sceller l’unité dans ce qui reste du parti de Senghor. Secrétaire générale, Aminata Mbengue Ndiaye a rencontré hier tour à tour les sages du parti et la cellule des cadres regroupés au sein de Vision socialiste. L’actualité ? Les renouvellements que Seri­gne Mbaye Thiam et son camp réclament. Si la question divise au sein du parti entre pro-Serigne Mbaye Thiam et «loyalistes», la secrétaire générale a affiché hier sa disponibilité à organiser les renouvellements des instances. «Je n’ai aucun problème à organiser le congrès. Je n’ai rien à craindre. Je suis la première personne à vouloir que les renouvellements se tiennent», a-t-elle confié aux cadres du Ps, d’après des membres de Vision socialiste. Seule­ment, elle ne compte pas passer outre les textes. «La présidente Aminata Mbengue Ndiaye nous a expliqué qu’il y a un processus à suivre et que c’est déjà engagé. Le Parti est régi par des textes et le processus ira jusqu’au bout», rapporte Alpha Baïla Guèye, co-coordonnateur de Vision socialiste, à la fin de la réunion.

«Il ne faut pas escamoter les différentes étapes»
Aminata Mbengue Ndiaye a rappelé sa responsabilité d’unir le parti. «Je ne voudrais pas, au sortir du congrès, que le parti soit divisé. Il ne faut pas escamoter les différentes étapes parce que les renouvellements sont une procédure encadrée par les textes du parti», a-t-elle insisté. D’ailleurs, AMN a assuré que si elle a engagé des rencontres avec des instances du parti, c’est pour «accélérer» le processus de renouvellement. «Les cadres du parti sont rassurés par le discours d’unité et de rassemblement de la présidente Aminata Mbengue Ndiaye», s’est félicité, Alpha Baïla Guèye, par ailleurs coordonnateur des cadres de la coalition Benno bokk yaakaar. Le responsable socialiste de la commune de Mermoz-Sacré Cœur dit n’avoir constaté «aucune bataille de succession apparente» entre Aminata Mbengue Ndiaye et Serigne Mbaye Thiam. Selon lui, le successeur de Tanor à la tête du Ps «a prononcé des mots élogieux» à l’endroit de Serigne Mbaye Thiam. «Elle nous a demandé de soutenir les camarades qui sont dans le gouvernement, qu’il s’agisse de Serigne Mbaye Thiam ou de Alioune Ndoye», a dit M. Guèye. Seule­ment, aucun proche de Serigne Mbaye Thiam n’a assisté à cette rencontre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here