PARTAGER

Le chef de cabinet de Aminata Mbengue Ndiaye ne fait pas confiance à Serigne Mbaye Thiam en tant que «candidat au poste de Secrétaire général du Ps» et en même temps organisateur des renouvellements. El Hadji Cheikhou Oumar Kassé demande au secrétaire national aux Elections d’aller chercher une base politique d’abord pour prétendre diriger leur parti.

Ça ne s’arrête pas entre pro-Serigne Mbaye Thiam et pro-Aminata Mbengue Ndiaye. Et ce sont les proches de la Secrétaire générale du Parti socialiste qui sortent du bois. Parmi eux, le chef de cabinet de la présidente du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct) qui a publié une contribution. El Hadji Cheikhou Oumar Kassé se demande si le secrétaire national aux Elections fait preuve d’une «méconnaissance des textes régissant le Parti socialiste ou d’une volonté de nuire ou d’une ambition démesurée frisant la cécité intellectuelle». Et il tient à rappeler à Serigne Mbaye Thiam ceci : «Camarade, il n’a jamais été question dans les textes du parti d’intérim, mais de poursuite du mandat du défunt Secrétaire général jusqu’au prochain congrès.» Si pour lui, on ne peut pas reprocher au ministre de l’Eau et de l’assainissement d’avoir des ambitions, M. Kassé souligne qu’il est «candidat au poste de Secrétaire général du Parti et en même temps chargé d’organiser les renouvellements». Et, sous ce rapport, il redoute un «coup de Jarnac» parce que, à ses yeux, «l’on ne peut être juge et partie». Une façon de demander au chargé des renouvellements de se décharger de ce poste.

«Avez-vous peur des retours de Khalifa Sall, de Barth, de Bamba Fall ?»
Mais cet homme de confiance de la présidente des femmes socialistes ne s’explique surtout pas «toute cette précipitation» de Serigne Mbaye Thiam «avant le chantier de la reconstitution de la famille socialiste». Et il lui pose les questions suivantes : «Avez-vous peur des retours de Khalifa Sall, de Barthélemy Dias et de Bamba Fall, entre autres, qui pourraient vous porter ombrage ?» El Hadji Cheikhou Oumar Kassé ajoute que si le patron des socialistes de la région de Kaolack veut être Secrétaire général du Ps, il doit d’abord allez à Keur Madiabel et dans le département de Nioro et demander «aux camarades comme Ali Mané et compagnie de porter (sa) candidature». Non sans préciser qu’il a «déjà leur réponse». Plus précisément Serigne Mbaye Thiam doit avoir une base politique comme l’avait «Ousmane Tanor Dieng à Nguéniène et dans le département de Mbour avant d’avoir un destin national». Et comme Alioune Ndoye qui «peut se gargariser d’avoir une base électorale au sein de la capitale». Seulement, le chef de cabinet de Aminata Mbengue Ndiaye soupçonne d’autres raisons derrière les ambitions affichées de Serigne Mbaye Thiam. «Avez-vous peur de perdre votre poste ministériel au prochain remaniement, eu égard aux résultats qui seraient mitigés de l’avis des acteurs concernés au niveau du département de l’Education nationale et du ministère de l’Eau et de l’assainissement ? Ou faites-vous une pression sur Son Excellence le Président Macky Sall et Mme le Secrétaire général du parti, comme pour leur dire que vous allez casser le Parti socialiste si toutefois vous n’êtes pas reconduit au prochain gouvernement ?» En attendant, M. Kassé considère que «l’heure doit être à la reconstitution de la famille socialiste».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here