PARTAGER

On est loin des 22 millions d’euros versés à Laurent Blanc en 2016. Néanmoins, Tuchel a négocié un bon gros pactole, même plus gros qu’il aurait dû l’être.

«Lors des discussions, le futur ex-coach du Psg a obtenu de se voir verser le paiement de tous ses salaires» commence par expliquer le quotidien régional Le Parisien, qui donne les détails de l’accord sur les indemnités de Thomas Tuchel au PSG, qui a été conclu lors d’un entretien avec le club ce dimanche.
«Mais aussi de toutes les primes d’objectif prévues, y compris celle liée à une victoire en Ligue des champions quand bien même le club de la capitale s’est incliné en finale face au Bayern Munich», précise la source.
Le quotidien francilien va surprendre pas mal de monde avec cette révélation sur la générosité du Paris Saint-Germain envers Thomas Tuchel, dont le départ a été officialisé ce mardi matin. En tout, selon Le Parisien, le technicien allemand va donc se voir verser 7 à 8 millions d’euros, alors qu’il lui reste 6 mois de contrat, à 625 mille euros brut par mois, sans compter tous ses adjoints qui partent avec lui et toucheront leur salaire plein pot comme s’ils avaient terminé leur contrat au mois de juin.
Une fois encore, Nasser Al-Khelaifi n’aurait pas rechigné sur les indemnités afin de ne pas faire traîner les échéances et faciliter l’arrivée du nouveau coach, Mauricio Pochettino.

Pochettino attendu le 3 janvier
Quid du successeur du technicien allemand ? Pas encore officiellement nommé sur le banc du Psg, Mauricio Po­chettino sait tout de même quand il aura le privilège de venir travailler avec ses futurs joueurs. En effet, L’Equipe an­nonce ce mardi que le futur en­traîneur parisien travaille déjà sur la programmation de ses premières semaines sur le banc du club de la capitale. Selon Le Parisien, l’annonce de son arrivée à Paris est imminente
«Mauricio Pochettino sera en action au centre Ooredoo au milieu de ses nouveaux joueurs le dimanche 3 janvier», peut-on lire dans le journal francilien.
Par ailleurs, ce dernier nous apprend que l’ancien entraîneur de Tottenham devrait percevoir un salaire un peu moins important que son prédécesseur, qui émargeait à 625 mille euros bruts par mois avec différents bonus. En revanche, il devrait pouvoir s’entourer de ses adjoints historiques Miguel D’Agostino et Jesus Pérez, ainsi que de son fils Sebastiano pour gérer des aspects de la préparation physique.
On sait aussi que Pochettino est resté proche de Antonio Ji­menez, entraîneur des gardiens, et qu’il n’a pas encore échangé avec ses nouveaux jou­eurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here