PARTAGER

L’Olympique de Marseille joue la première manche de son «Clasico» ce dimanche au Parc des Princes face au Psg. Même si Steve Mandanda et les Olympiens n’ont plus battu Paris depuis novembre 2011, ce rendez-vous reste un évènement incontournable de la saison.
De retour au premier plan, les Olympiens ont réussi à enchaîner les bonnes performances, et se sont hissés à la quatrième place du classement avec 16 points. Avec un effectif quasi-complet, Marseille peut enfin rêver d’un résultat au Parc pour la première fois depuis de nombreuses années.
«On y va avec énormément d’envie et d’ambition même si ça va être compliqué, a expliqué le portier marseillais Steve Mandanda en conférence de presse. Paris est au-dessus aujourd’hui, mais ils ont perdu des matchs. Tout est jouable. Pour un joueur marseillais, battre Paris est quelque chose de fort.»
Reste que le club phocéen n’a pas battu son rival francilien depuis huit ans. Une éternité. «Il n’y a pas de blocage, a tenté de rassurer l’intéressé. C’est un fait. On a envie de gagner. On a eu des matchs où on les a accrochés.»
L’envie et l’optimisme sont là. Il reste surtout à ne pas oublier les ingrédients indispensables à l’exploit. Et ceux-ci ne sont pas que psychologiques, loin de là : «Il faut être serein, avoir beaucoup de qualité technique, ne pas commettre d’erreur individuelle sinon on le paye cash. Il faut jouer les coups à fond.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here